15 milliards pour un enseignement de meilleure qualité

05/03/2015
15 milliards pour un enseignement de meilleure qualité

A l'école du développement

Le Togo poursuit la modernisation de son système éducatif. La 2e phase du Projet Education et Renforcement Institutionnel (PERI), pilier de la relance, est dotée d’une enveloppe de 15 milliards de fcfa pour 2015, en partie financée par la Banque mondiale.

Le gouvernement va consacrer de son côté 101 milliards de Fcfa pour la construction de nouvelles salles de classe et la rémunération des enseignants.

L’accord a été signé jeudi entre Adji Otèth Ayassor, le ministre de l’Economie et des Finances et Hervé Assah, le représentant de la Banque mondiale au Togo.

Ce second appui vient renforcer les actions du PERI 1 exécuté de 2011 à 2014 et dont le montant s’élevait à 45 millions de dollars.

Les 15 milliards seront consacrés à renforcer les pratiques pédagogiques, à augmenter les capacités d’accueil à travers la construction et l’équipement de 240 salles de classe, à réduire les disparités dans l’accès et la rétention pour environ 56 500 filles par an, a précisé M. Ayassor.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.