15 milliards pour un enseignement de meilleure qualité

05/03/2015
15 milliards pour un enseignement de meilleure qualité

A l'école du développement

Le Togo poursuit la modernisation de son système éducatif. La 2e phase du Projet Education et Renforcement Institutionnel (PERI), pilier de la relance, est dotée d’une enveloppe de 15 milliards de fcfa pour 2015, en partie financée par la Banque mondiale.

Le gouvernement va consacrer de son côté 101 milliards de Fcfa pour la construction de nouvelles salles de classe et la rémunération des enseignants.

L’accord a été signé jeudi entre Adji Otèth Ayassor, le ministre de l’Economie et des Finances et Hervé Assah, le représentant de la Banque mondiale au Togo.

Ce second appui vient renforcer les actions du PERI 1 exécuté de 2011 à 2014 et dont le montant s’élevait à 45 millions de dollars.

Les 15 milliards seront consacrés à renforcer les pratiques pédagogiques, à augmenter les capacités d’accueil à travers la construction et l’équipement de 240 salles de classe, à réduire les disparités dans l’accès et la rétention pour environ 56 500 filles par an, a précisé M. Ayassor.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !