150 milliards pour l'enseignement supérieur

01/02/2016
150 milliards pour l'enseignement supérieur

Enseignement moderne et performant

L’enseignement supérieur togolais va faire sa révolution. L’objectif est de parvenir rapidement à des standards de qualité comparables à ceux de l’Europe. Et le gouvernement va mettre le paquet. Il envisage d’investir dans les 5 prochaines années pas moins de 150 milliards de Fcfa, a confié Octave Nicoué Broohm, le ministre de l’enseignent supérieur.

Rénovation de l’enseignement et modernisation des universités sont à l’ordre du jour. L’idée est de mieux former les étudiants en les incitant à choisir des filières qui recrutent, un moyen de lutter contre le chômage.

L’enseignement à distance sera développé.

La stratégie vise également à créer des pôles universitaires de cycles courts dans les 5 régions du pays. Le Togo ne compte actuellement que deux universités, à Lomé et à Kara.

‘Chaque centre régional proposera un parcours jusqu’à la licence en lien étroit avec l’université de rattachement’, a précisé M. Broohm.

Enfin le projet prévoit de faciliter l’accès aux étudiants sans ressources.

L’Etat consacre déjà 7 milliards par an pour les bourses et allocations diverses.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Pas suffisant pour être qualifié

Sport

Malgré sa victoire dimanche à Lomé face au Gabon (2-1), le Togo dit adieu au second tour des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans.

Le Togo devance les attentes de la Banque mondiale

Développement

La Banque mondiale préconise le recours aux solutions innovantes pour accélérer l'électrification en Afrique.

Faire éclore les talents

Sport

Le président Faure Gnassingbé était samedi dans les tribunes du stade municipal de Lomé pour la clôture de l’opération ‘graines de stars’.

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.