Agitation stérile

14/02/2014
Agitation stérile

Les animateurs du Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant Togolais (MEET) jouent la provocation. Après les incidents survenus jeudi sur le campus à la suite de l’interdiction de leur assemblée générale par l’administration de l’Université de Lomé, les mêmes se sont regroupés dans la matinée provoquant une nouvelle intervention de la police.

Le responsable de cette petite association estudiantine, Kondo Komlavi, a été interpellé.

Les diverses associations d’étudiants ont toute liberté de se réunir en meeting ou en assemblée à condition de ne pas entraver le déroulement des cours.

LE MEET entend s’opposer aux nouvelles modalités d’attribution des bourses et des aides basées sur le mérite. Il peut le faire de manière pacifique, par le dialogue. Mais ce n’est pas, semble-t-il, la stratégie privilégiée.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.