Appui aux universités du Togo

08/07/2010
Appui aux universités du Togo

Le 2e Forum des universités du Togo s’est ouvert mercredi à Lomé, prélude au Salon de l’étudiant. Il a pour thème : « Coopération et instrument d’appui au développement des universités du Togo ».
De nombreux partenariats existent entre les établissements togolais et étrangers permettant aux étudiants et aux chercheurs de compléter leur formation grâce à des bourses.
« L’objectif du forum est double. D’abord informer les chercheurs et les étudiants en fin de cycle sur les instruments offerts par les bailleurs dont l’Union Européenne et les institutions françaises pour compléter leur cursus au Togo ou à l’étranger. Ensuite, c’est de présenter le Salon de l’Etudiant. Un rendez-vous qui permet de s’informer sur les opportunités d’étude à l’étranger grâce à l’octroi de bourses », indique Etienne Ayité, le directeur de l’information et des Relations extérieures de l’université de Lomé (UL).
« Le salon de l’étudiant est un moment phare de la vie d’une université et permet aux futurs cadres d’accéder aux informations disponibles et de se positionner sur le marché de l’emploi», a indiqué, pour sa part, Dominique Renaux, l’ambassadeur de France au Togo dont le pays accueille chaque année de nombreux togolais dans ses universités.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.