Bac : améliorer l'organisation

23/02/2008
Bac : améliorer l'organisation

Deux ans après la réforme du baccalauréat au Togo, c'est l'heure d'un premier bilan pour les inspecteurs et proviseurs de lycée. Un séminaire se tient depuis vendredi à Lomé. Objectif : améliorer le système d'organisation de l'épreuve en proposant des mesures nouvelles pour plus d'efficacité. « Je souhaite que cette rencontre soit le cadre d'un échange d'idées novatrices afin de renforcer la fiabilité des résultats et le crédit des diplômes délivrés », a souligné le ministre de l'Enseignement supérieur, Martin Aduayom, à l'ouverture des travaux.

Selon la pratique, les présidents de jury sont choisis parmi les enseignants du supérieur et pilotent l'organisation de l'examen du début jusqu'à la fin. Pour la direction de l'Office du Bac, il est souhaitable d'impliquer les proviseurs de lycée. Au lieu d'avoir des présidents de jury classiques, il faut recourir aux compétences des proviseurs responsables du secondaire pour présider la 1ère phase de l'examen ; celle de l'écrit.

Après, les enseignants de l'université devront s'atteler aux autres tâches habituelles : l'anonymat, la délibération... Ce qui donne du temps aux premiers de faire les corrections.

Depuis le décret du 13 mars 2007, l'Office du Bac est un établissement autonome sur le plan administratif et financier et placé directement sous l'autorité du ministre de l'Enseignement supérieur.

L'objectif est de le rendre davantage opérationnel et de le doter de moyens adéquats face aux difficultés nées de l'augmentation exponentielle des candidats tous les ans.

Le Bac couronne les études secondaires et ouvre les portes de l'enseignement supérieur.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.