Bien manger, c’est mieux étudier

13/12/2012
Bien manger, c’est mieux étudier

La plupart des écoles primaires du Togo ne sont pas encore dotées de cantines scolaires, mais c’est bien l’objectif du gouvernement. Pour y parvenir, il s’est associé au Programme alimentaire mondial (PAM) et à la Banque mondiale, via la programme « Repas scolaire ».

L’ambition est de doter l’ensemble des établissements du pays d’un système de restauration pour les élèves et d’offrir une alimentation à haute valeur nutritionnelle.

Une réunion se déroule jeudi à Lomé pour en parler. Elle réunit, notamment, le ministre des Enseignements primaire et secondaire, Esso Solitoki, et le représentant du PAM au Togo, Moumini Ouedraogo.

Pourvoir au déjeuner des enfants est un élément capital de l’amélioration de la qualité de l’éducation, explique M. Esso qui souligne la volonté politique forte des autorités.

Depuis 20 ans, le PAM mène une expérience similaire dans plusieurs provinces du Cameroun. Résultat, le nombre d’écoliers a augmenté en moyenne de 84 % et parfois jusqu’à 219% ! en trois ans ; résultats similaires en Côte d’Ivoire. Ce qui démontre la pertinence du projet.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Chine plus présente que jamais en Afrique

Coopération

La 6e conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine se tiendra dans quelques mois. La date n’a pas encore été annoncée.

Tom Saintfiet à la manoeuvre

Sport

Le Belge Tom Saintfiet, nouvel entraîneur des Eperviers, a annoncé jeudi la composition de l’équipe qui affrontera le 14 juin prochain à Lomé le Liberia dans le cadre du premier match des éliminatoires de la CAN 2017.

Insécurité alimentaire : importants progrès du Togo

Développement

Selon le dernier rapport sur l’insécurité alimentaire dans le monde publié mercredi par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Togo a fait d'énormes progrès depuis 10 ans.

Les Etats-Unis financent la construction d'un dispensaire

Santé

La première pierre du nouveau dispensaire d’Amoutiévé a été posée mardi par l'ambassadeur américain au Togo. Coût du projet : 300 millions de Fcfa.