Bourses et allocations : qui peut en bénéficier ?

17/05/2013
Bourses et allocations : qui peut en bénéficier ?

Le ministre de l’Enseignement supérieur, Octave Nicoué Broohm a exprimé vendredi son indignation face aux violences constatées sur le campus de l’université Lomé où des enseignants ont été pris à partie par des étudiants qui réclament le paiement de bourses et primes diverses.

M. Broohm a tenu à rappeler que ce qu’exigent certains étudiants, notamment les primes d’équipement, a été réglé en 2011.

«Les bourses sont accordées sur la base des critères. Il faut s’inscrire, puis valider des crédits. Pour les nouveaux étudiants, c’est le BAC qui constitue le critère d’appréciation. En fonction de la mention, on peut obtenir des bourses ou des allocations de secours », a précisé le ministre.

Pour les étudiants à partir de la 2e année, l’obtention des bourses et des allocations de secours est sujette à la validation de 20 à 50 crédits des deux semestres écoulés. Une aide au mérite, en quelque sorte.

Octave Nicoué Broohm a expliqué que si le paiement avait pris du retard, c’était en raison des perturbations de l’année dernière. Il a également confirmé que les aides avaient été versées aux étudiants de 1e année la semaine dernière. Tout est budgétisé et les bénéficiaires toucheront les allocations comme prévu, a-t-il ajouté. 

Une réunion de clarification doit se tenir cet après-midi à l’Université de Lomé en présence du ministre, du corps enseignant et des étudiants pour mettre fin à la tension.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Pendant les Evala, la roue tourne

Sport

Coup d’envoi mardi du Grand Prix de la Kozah, une course cycliste qui mènera le peloton de Lomé à Kara (Nord du Togo).

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.