Broohm ne veut pas se faire Hara-Kiri

30/01/2014
Broohm ne veut pas se faire Hara-Kiri

Après l’exclusion récente de 9 étudiants de l’université de Lomé, membres d’un syndicat non reconnu, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Octave Nicoué Broohm (photo), a tenu à mettre les points sur les ‘i’. Au cours d’une intervention sur les ondes de Kanal FM, il a rappelé que l’Association des Etudiants du Togo (ASET) n’était pas reconnue. Pire, a-t-il indiqué, ‘Les membres du bureau de  cette association, pour la plupart, ne sont pas inscrits à l’Université cette année. Il y en a même qui ne se sont jamais inscrits et la plupart n’ont jamais réussi à valider les crédits. Ce ne sont pas de vrais étudiants. (…) On a essayé de voir un peu ce qu’ils ont fait, mais ils n’ont rien validé.’

Pour le ministre, la vie de l’université a ses règles et les étudiants des devoirs : ‘Toute institution a un cadre de fonctionnement. Si nous laissons s’installer l’anarchie, à quelque niveau que se soit, autant se faire Hara-Kiri. Ce qui est demandé aux jeunes, c’est de travailler et de mener une vie universitaire qui apporte le savoir et la quiétude pour l’ensemble de la communauté. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.