Broohm ne veut pas se faire Hara-Kiri

30/01/2014
Broohm ne veut pas se faire Hara-Kiri

Après l’exclusion récente de 9 étudiants de l’université de Lomé, membres d’un syndicat non reconnu, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Octave Nicoué Broohm (photo), a tenu à mettre les points sur les ‘i’. Au cours d’une intervention sur les ondes de Kanal FM, il a rappelé que l’Association des Etudiants du Togo (ASET) n’était pas reconnue. Pire, a-t-il indiqué, ‘Les membres du bureau de  cette association, pour la plupart, ne sont pas inscrits à l’Université cette année. Il y en a même qui ne se sont jamais inscrits et la plupart n’ont jamais réussi à valider les crédits. Ce ne sont pas de vrais étudiants. (…) On a essayé de voir un peu ce qu’ils ont fait, mais ils n’ont rien validé.’

Pour le ministre, la vie de l’université a ses règles et les étudiants des devoirs : ‘Toute institution a un cadre de fonctionnement. Si nous laissons s’installer l’anarchie, à quelque niveau que se soit, autant se faire Hara-Kiri. Ce qui est demandé aux jeunes, c’est de travailler et de mener une vie universitaire qui apporte le savoir et la quiétude pour l’ensemble de la communauté. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé. 

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

Les adieux de Gakpé aux Eperviers

Sport

Serge Gakpé a annoncé jeudi qu'il prenait sa retraite internationale. Le Togolais évolue actuellement au Chievo de Vérone.