Broohm ne veut pas se faire Hara-Kiri

30/01/2014
Broohm ne veut pas se faire Hara-Kiri

Après l’exclusion récente de 9 étudiants de l’université de Lomé, membres d’un syndicat non reconnu, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Octave Nicoué Broohm (photo), a tenu à mettre les points sur les ‘i’. Au cours d’une intervention sur les ondes de Kanal FM, il a rappelé que l’Association des Etudiants du Togo (ASET) n’était pas reconnue. Pire, a-t-il indiqué, ‘Les membres du bureau de  cette association, pour la plupart, ne sont pas inscrits à l’Université cette année. Il y en a même qui ne se sont jamais inscrits et la plupart n’ont jamais réussi à valider les crédits. Ce ne sont pas de vrais étudiants. (…) On a essayé de voir un peu ce qu’ils ont fait, mais ils n’ont rien validé.’

Pour le ministre, la vie de l’université a ses règles et les étudiants des devoirs : ‘Toute institution a un cadre de fonctionnement. Si nous laissons s’installer l’anarchie, à quelque niveau que se soit, autant se faire Hara-Kiri. Ce qui est demandé aux jeunes, c’est de travailler et de mener une vie universitaire qui apporte le savoir et la quiétude pour l’ensemble de la communauté. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Jody Olsen n'est pas une inconnue à Lomé

Coopération

Jody Olsen a été nommé début janvier directrice générale des Peace Corps, les volontaires du Corps de la paix.

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Semences israéliennes pour tomates togolaises

Coopération

Le Togo et Israël renforcement leur coopération dans la recherche agricole. Les tests sur la tomate s'annonce très encourageants.