Ce que le gouvernement fait pour les enseignants

14/12/2011
Ce que le gouvernement fait pour les enseignants

Les autorités entendent rassurer le monde scolaire; les enseignants, les élèves et leurs parents. Lors du conseil des ministres qui s’est tenu mercredi, le ministre des Enseignements primaire et secondaire et de l’Alphabétisation a fait le point sur les négociations engagées avec les syndicats après les préavis de grève déposé par la coalition des Fédérations des Travailleurs de l’Enseignement du Togo et la Fédération des Syndicats de l’Education Nationale.

Le communiqué officiel détaille les différents points évoqués lors des discussions avec les syndicats et les mesures concrètes engagées.

1- Les points ayant fait l’objet d’engagement de la part du gouvernement

• La réactivation de la commission ad ’hoc en vue de la revalorisation des différentes primes et indemnités aux examens officiels.

• La mise en place d’une commission pour la révision du statut particulier des enseignants après l’adoption du nouveau statut général de la fonction publique.

• L’abrogation de l’arrêté n° 018/MEN-R/CAB du 07 mars 2000 autorisant les associations de parents d’élèves à recruter des enseignants volontaires.

• Le règlement de la question des prélèvements effectués au profit de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.

• L’institution d’un cadre permanent de concertation où seront représentés tous les acteurs de l’éduction.

• La saisine par l’Etat des responsables des enseignements privés laïcs et confessionnels au sujet des revendications des enseignants du confessionnel.

• Le traitement des dossiers d’intégration, de titularisation et d’avancement des enseignants ayant effectué les cinq ans.

• Le paiement de la totalité des arriérés de salaire du mois de janvier 1999.

2- Les points déjà réalisés ou en cours de réalisation

• La réactivation de la commission ad’hoc en vue de la revalorisation des différentes primes et indemnités aux examens officiels.

• L’inscription sur le budget 2012, d’un crédit de 150 000 000 de francs pour la revalorisation de primes des examens, soit une augmentation de 20%.

• Le paiement des arriérés de salaires de janvier 1999 au reste des ayant droits dont les états collectifs n’avaient pas été retrouvés à temps.

• Le règlement de la question des prélèvements effectués au profit de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.

• L’abrogation de l’arrêté n° 018/MEN-R/CAB du 07 mars 2000 autorisant les associations de parents d’élèves à recruter des enseignants volontaires.

• La saisine par l’Etat des responsables des enseignements privés laïcs et confessionnel au sujet des revendications des enseignants du confessionnel.

• L’institution d’un cadre permanent de concertation où seront représentés effectivement tous les acteurs de l’éducation.

• La mise en place d’une commission pour la révision du statut particulier des enseignants après l’adoption du nouveau statut général de la fonction publique.

3- Les mesures prises par le gouvernement pour améliorer les conditions des enseignants et des travailleurs

• Le déplafonnement de la grille indiciaire ;

• La revalorisation de la valeur indiciaire ;

• La mise en place d’un mécanisme d’appui aux enseignants volontaires en vue de leur formation et leur prise en charge par l’Etat.

Le communiqué publié à l’issue du conseil rappelle l’ « importance que le gouvernement attache à l’éducation et sa volonté de tout mettre en œuvre pour créer les conditions d’un bon déroulement de l’année scolaire 2012-2013 ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.