Colloque du Centre de droit public de l’UL

17/03/2011
Colloque du Centre de droit public de l’UL

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, François Galley, a ouvert jeudi un colloque sur la dynamique de protection des droits de l’homme au Togo. Il est organisé par le Centre de droit public de l’université de Lomé (UL).
« Ce rendez-vous vient à point nommé au moment où le Togo passe devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU dans le cadre de l’examen périodique universel. Ces droits ne datent pas d’hier et leur durée devrait être normalement celle de l’humanité. Les promouvoir et les protéger vont de soi », a déclaré le ministre.
De son côté, l’ambassadeur de France à Lomé, Dominique Renaux, a rappelé que le Togo fut l’un des premiers pays en Afrique subsaharienne à mettre en place, dès 1987, une Commission nationale des droits de l’homme. Il a réaffirmé la détermination de la France à œuvrer pour la promotion de ces droits.
Plusieurs autres personnalités participent au colloque, dont Octave Nicoué Brouhm, le ministre du Travail, et la représentante résidente du PNUD, Rosine Soris Coulibaly.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.