Culture de l'excellence

07/10/2009
Culture de l'excellence

La ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée du Développement à la base, Victoire Dogbé a fait don mardi de fournitures scolaires pour une valeur de 10 millions de FCFA à 18 établissements scolaires, primaires publics, de la préfecture de Vö. L'objectif est, selon la ministre, d'aider les parents qui ont du mal à joindre les deux bouts pour scolariser leurs enfants.

« L'école a été rendue gratuite depuis l'année dernière au Togo, mais je sais que vous avez encore des difficultés pour supporter les charges liées l'école. Ce don vient en complément de tous les efforts que vous consentez déjà pour vos enfants » a déclaré Mme Dogbé. Elle a également félicité les enseignants pour les efforts qu'ils consentent afin d'assurer une éducation de bonne qualité, malgré les problèmes. Elle a enfin invité les élèves à pratiquer la culture de l'excellence.

« Je vous exhorte à être studieux et persévérants ; le gouvernement va récompenser les meilleures de classes dès la fin de l'année, j'espère que beaucoup d'entre vous bénéficieront de ces récompenses et des bourses scolaires » a indiqué la ministre.

La ministre a promis des actions similaires dans d'autres régions du pays.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.