De l'avenir de la jeunesse

16/03/2017
De l'avenir de la jeunesse

Responsabilité des enseignants face à leurs élèves

Depuis plusieurs semaines, le secteur de l’éducation primaire et secondaire est secoué par une série de grèves. En dépit des gestes de bonne volonté du gouvernement, de semaines de discussions avec les syndicats et de propositions concrètes pour parvenir à une issue favorable, les choses semblent toujours bloquées. Les enseignants affirment n’avoir pas obtenu satisfaction.

Les professeurs du primaire et du secondaire seraient-ils les parents pauvres de la fonction publique abandonnés à leur triste sort par des pouvoirs publics peu sensibles à leurs doléances.

La réalité est toute différente.

Après les professeurs d'universités et les magistrats, les enseignants sont les mieux lotis. 

Ils ont des avantages qui sont beaucoup plus importants que les autres fonctionnaires. C’est particulièrement vrai pour les salaires qui ont été revus à la hausse ces dernières années. 

Le gouvernement est toutefois bien conscient qu’il faudra encore faire des gestes face à l’augmentation du coût de la vie.

Et cela passe obligatoirement par le dialogue. Ni les grèves ni la prise en otage des élèves ne permettra de parvenir à une solution satisfaisante.

Au-delà des revendications corporatistes – parfois légitimes – il y va de l’avenir de l’éducation au Togo et de l’avenir de la jeunesse. Tout simplement.

Informations complémentaires

REMUNERATIONS.pdf 89,38 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.