Des écoliers descendent 'spontanément' dans les rues

05/04/2018
Des écoliers descendent 'spontanément' dans les rues

Un petit groupe d'écoliers du public jeudi dans les rues de Lomé

Encouragés par leurs professeurs, des élèves du public ont manifesté jeudi et tenté de troubler les cours dans les établissements privés épargnés par les grèves à répétition.

Ce mouvement qui est tout sauf spontané de la part de gamins parfois très jeunes n’est pas le premier du genre. Les enseignants espèrent ainsi faire pression sur le gouvernement.

‘Nous n’avons plus cours depuis des mois. Dans le privé ils travaillent normalement et pourront passer les examens de fin d’année sans problème. Ce qui n’est pas normal’, explique Kossi, 15 ans, devant l’entrée d’une école privée de la capitale.

Pour les parents d’élèves déjà fatigués par une année scolaire chaotique, voir leurs bambins errer dans les rues n’est pas une perspective forcément réjouissante.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tous mobilisés contre les changements climatiques

Environnement

La Semaine de la diplomatie climatique se déroule du 24 au 30 septembre avec de nombreuses conférences, débats, projection de films.

ACP-UE : début des négociations le 1er octobre

Coopération

Le Groupe central de négociation chargé de préparer les prochaines discussions avec l’UE pour parvenir à un accord post-Cotonou, s’est réuni dimanche à New-York.

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.