Drôle d’épanouissement

14/06/2011
Drôle d’épanouissement

Le Mouvement pour l'épanouissement de l'étudiant togolais (MEET), signataire de l’accord tripartite du 6 juin 2010, fait de la résistance sur le campus de l’Université de Lomé.
Il exige du gouvernement un accord « en bonne due forme » et a invité mardi les étudiants « à prendre d’assaut » les bureaux du Premier ministre afin « de lui exprimer de vive voix, les besoins des étudiants". La police déployée à proximité du campus a empêché cet « assaut ».
Les autorités politiques et universitaires ont donné satisfaction à l’ensemble des revendications formulées par les syndicats étudiants. Un document officiel a été signé par toutes les parties et rendu public.
La mauvaise foi affichée par le MEET procède davantage d’un calcul politique que d’une volonté d’améliorer la vie quotidienne des étudiants.
En photo : Face à face à l’extérieur du campus mardi entre étudiants et forces de l’ordre

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.