Drôle d’épanouissement

14/06/2011
Drôle d’épanouissement

Le Mouvement pour l'épanouissement de l'étudiant togolais (MEET), signataire de l’accord tripartite du 6 juin 2010, fait de la résistance sur le campus de l’Université de Lomé.
Il exige du gouvernement un accord « en bonne due forme » et a invité mardi les étudiants « à prendre d’assaut » les bureaux du Premier ministre afin « de lui exprimer de vive voix, les besoins des étudiants". La police déployée à proximité du campus a empêché cet « assaut ».
Les autorités politiques et universitaires ont donné satisfaction à l’ensemble des revendications formulées par les syndicats étudiants. Un document officiel a été signé par toutes les parties et rendu public.
La mauvaise foi affichée par le MEET procède davantage d’un calcul politique que d’une volonté d’améliorer la vie quotidienne des étudiants.
En photo : Face à face à l’extérieur du campus mardi entre étudiants et forces de l’ordre

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.