Echauffourées sur le campus de l’UL

13/02/2014
Echauffourées sur le campus de l’UL

Une assemblée générale du Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant togolais (MEET) a été dispersée jeudi par la police sur le campus de l’université de Lomé (UL). Ce rassemblement n’avait pas été autorisé. Aux jets de pierres, les forces de sécurité ont répliqué par des lacrymogènes. Il y a eu des blessés légers de part et d’autre.

Les syndicalistes étudiants entendaient protester contre les nouvelles conditions d’attribution des bourses et des allocations.

Le calme est revenu en fin d’après-midi.

Le MEET ne fédère qu’une minorité d’étudiants.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.