Edi Apékou : Et maintenant, au travail !

16/01/2012
Edi Apékou : Et maintenant, au travail !

Edi Apekou (photo), est le président de l’Union libre des élèves et étudiants du Togo et de la diaspora (ULEETOD), l’un des signataires de l’accord intervenu vendredi entre les représentants des étudiants et le gouvernement.

"Notre organisation est entièrement satisfaite des termes de l'accord; nous espérons simplement qu'il sera mis en oeuvre dans les faits", a-t-il indiqué lundi lors d’une rencontre avec à republicoftogo.com.

Republicoftogo.com: L’accord tripartite signé vendredi répond-t-il à vos demandes ?

Edi Apékou: L'ULEETOD est satisfaite des dispositions prises par le chef de l'Etat pour débloquer la situation. Nous tenons sincèrement à le remercier pour avoir accepté d'accorder les 120 mille francs d'allocation universitaires, ce qui constituait notre principale revendication.

Republicoftogo.com: Mais vous aviez formulé d’autres demandes ?

Edi Apékou: Il n'est pas possible de satisfaire instantanément à tous les besoins liés à la vie et au fonctionnement de l'institution universitaire. Compte tenu de la situation économique du Togo, nous devons aussi accorder une chance aux gouvernants d’évoluer sur ces questions de façon progressive.

Nous comprenons aisément que tout ne peut pas être réalisé en même temps. Notre souhait actuel, c'est que l'accord convenu en fin de semaine soit effectivement appliqué tel que signé par l'ensemble des parties.

Republicoftogo.com: Vous promettez qu'il n'y aura plus d’actions violentes sur les campus ?

Edi Apékou: Si les termes de l'accord sont respectés, rien ne pourra justifier de nouveaux mouvements de protestation dans les universités. 

Vous savez, notre objectif est d’être à l’université pour étudier, se former et obtenir des diplômes pour servir notre pays.

Je tiens d’ailleurs à présenter nos excuses aux autorités pour la violence qui a émaillé nos revendications. Je pense que chacun a pu tirer les leçons de tout ce qui s'est passé et je crois que des actions de ce type n'auront plus lieu.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberia : optimisme des présidents du Togo et du Nigeria

Cédéao

Le processus électoral ira bien à son terme ont indiqué mardi les présidents du Nigeria et de la Cédéao.

Les ravages de la cybercriminalité

Coopération

Le Conseil de l’Entente a décidé de s’attaquer au fléau de la cybercriminalité. Les arnaques sont de plus en plus sophistiquées en Afrique de l'Ouest.

Le rendez-vous annuel des développeurs togolais

Tech & Web

GDG-Lomé organise les 2 et 3 décembre prochains le ‘DevFest’, le rendez-vous annuel des communautés locales de développeurs en collaboration avec Google.

Rencontre Faure-Buhari à Abuja

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, s'est entretenu mardi à Abuja avec son homologue nigérian.