Education pour tous : soutien de l’AFD

21/10/2010
Education pour tous : soutien de l’AFD

L’ambassadeur de France au Togo, Dominique Renaux, a le 18 octobre 2010 à Essozimna Bernadette Lèguezim-Balouki, ministre des Enseignements Primaire, Secondaire et de l’Alphabétisation, un lot de véhicules financés sur les fonds de l’Agence Française de Développement (AFD) dans le cadre du projet Education Pour Tous au Togo (EPTT).
Cette cérémonie a eu lieu à la Direction Régionale de l’Education de Dapaong, en présence de Pascal Bodjona, Ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales, Porte-parole du Gouvernement, de Batienne Kpabré-Sylli, Ministre du Tourisme, et de nombreux préfets de la région des Savanes, indique un communiqué de l’AFD.
D’une valeur de près de 166 millions de francs CFA, ces véhicules (7 Toyota pick-up et 29 motos de marque Yamaha) faciliteront le travail de la Direction Régionale de l’Education (DRE) de Dapaong, des inspections de l’enseignement préscolaire et primaire (IEPP) de la région des Savanes, et des équipes locales de l’ONG Aide-et-Action International en charge du suivi du programme régional de constructions scolaires financé dans le cadre du projet soutenu par l’AFD.
Démarré en 2008, le projet « Education Pour Tous au Togo », financé grâce à une subvention d’un montant de 10 millions d’euros (soit plus de 6,5 milliards de francs CFA) est mis en œuvre par les services du Ministère des Enseignements Primaire, Secondaire et de l’Alphabétisation (MEPSA). Il vise à appuyer la nouvelle organisation du ministère, à renforcer ses différents services (tant au niveau central que dans les régions), à instaurer un dispositif de formation initiale et continue des instituteurs et des personnels d’encadrement, avec un accent particulier sur la région des Savanes.
Ce projet a d’ores et déjà permis le perfectionnement de plus de 5000 enseignants et de 4200 directeurs d’écoles dans l’ensemble des régions du Togo. Un premier groupe de 35 professeurs d’écoles normales a été formé en prévision de l’ouverture prochaine de nouveaux centres de formation d’instituteurs. Le projet a également permis le perfectionnement de 200 inspecteurs et conseillers constituant les nouvelles équipes d’encadrement pédagogique de proximité. Au total, ce sont plus de 120 000 journées-stagiaires qui ont été organisées avec l’appui de ce projet.
Grâce au projet, la région des savanes bénéficiera prochainement de plusieurs réalisations :
- à Dapaong, le projet EPTT permettra le financement, pour un montant de près de 300 millions de francs CFA, des constructions du futur Centre Régional de Formation d’Instituteurs et de la nouvelle Direction Régionale de l’Education ;
- à Tandjouaré, Mandouri, Cinkassé et Mango, ce projet financera la réhabilitation ou la construction des locaux des inspections de l’enseignement préscolaire et primaire, pour un montant total de 230 millions de francs CFA.
Les appels d’offres relatifs à ces différentes constructions seront très prochainement lancés. Les travaux devraient durer 7 à 8 mois et l’ouverture des sites est prévue au cours du second semestre 2011.
Les activités soutenues dans la région des Savanes par le projet EPTT ne se limitent pas à la construction d’infrastructures administratives. En effet, plusieurs écoles (16 au total) seront construites sur financement du projet en collaboration avec les équipes régionales de l’ONG Aide-et-Action International et les représentants des communautés des villages bénéficiaires. D’un coût total de 450 millions de francs CFA, ces écoles, comme celles de nombreuses circonscriptions scolaires de la région, bénéficieront d’un meilleur soutien pédagogique grâce à des missions d’inspections et de conseil plus fréquentes car facilitées par les véhicules remis aux services de la Direction régionale de l’Education.
L’Agence Française de Développement intervient depuis de nombreuses années dans le secteur de l’éducation, un des trois secteurs de concentration de l’aide française au Togo. Le montant cumulé des engagements de l’Agence s’élève à 12 milliards de francs CFA sur les 7 dernières années. Les actions conduites par le Ministère des Enseignements Primaire, Secondaire et de l’Alphabétisation avec l’appui de la France répondent aux objectifs de scolarisation primaire universelle rappelés dans le Document Stratégique de Réduction de la Pauvreté adopté mi-2009 par le Gouvernement Togolais et qui fait de l’Education Pour Tous un objectif majeur de l’action éducative nationale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.