Elèves informés, parents rassurés

12/04/2013
Elèves informés, parents rassurés

Jeudi, plusieurs centaines d’élèves – parfois très jeunes – ont manifesté à Lomé pour exiger du gouvernement le paiement des salaires des enseignants et brandi la menace d’une annulation des épreuves du Baccalauréat I. Un mouvement de contestation, évidemment pas spontané de la part d’écoliers âgés de 8 à 15 ans, qui s’est déroulé à l’occasion d’une grève déclenchée par la Synergie des travailleurs du Togo (STT), mais pas cautionné par les 6 grandes centrales syndicales du pays.

Gilbert Tsolegnanu, le porte-parole de la STT, a assuré que les enseignants grévistes n’avaient à aucun moment incité les élèves à manifester. La coïncidence est pourtant troublante.

Solitoki Esso (photo), le ministre des Enseignements primaire, secondaire et de l'Alphabétisation a d’ailleurs regretté les « manipulations » dont sont l’objet certains élèves. 

L’occasion également de dire que, d’une part, les enseignants sont payés régulièrement et que, d’autre part, aucune menace ne plane sur l’organisation des épreuves du Bac. Autant de contre-vérités assénées aux pauvres élèves ces derniers jours par une partie des professeurs. Un procédé choquant.

M. Esso a enfin précisé que les discussions étaient en cours avec le monde syndical pour parvenir à un accord sur la revalorisation des salaires, prévue par le nouveau statut de la fonction publique.

Voici la déclaration du ministre

Depuis quelque temps, des activités pédagogiques ont été perturbées dans les établissements scolaires de l’enseignement général et de l’enseignement technique publics par des mouvements de grève lancés par des travailleurs du monde syndical.

Ces derniers jours, ces mouvements ont pris une autre tournure. En effet, il a été observé des manifestations d’élèves sur la voie publique et mêmes des instruisions d’individus cagoulés et armés de machettes au CEG de Hangoumé dans la préfecture des Lacs pour déloger les élèves et les enseignants en plein cours.

Il nous est revenu que des enseignants font croire aux élèves qu’ils n’ont pas été payés, que les épreuves d’éducation physiques et sportives du baccalauréat première partie seront considérées comme nulles et que tous les candidats auront zéro, que les cours de la période de grève sont considérés comme faits.

Pire, la psychose dans les rangs des  élèves est plus grande lorsqu’on leur faire croire que les examens scolaire de l’année 2012-2013 n’auront pas lieu.

Face à cette situation, je tiens à rassurer toute la communauté éducative et plus particulièrement les élèves et leurs parents que toutes ces informations sont dénuées de tout fondement et n’ont aucun but que d’entretenir un climat délétère au sein du monde éducatif.

Au moment où les discussions sont en cours avec les travailleurs du monde syndical, je voudrais lancer un appel au calme à tous les enseignants et à tous les élèves et les inviter à faire confiance au gouvernement et à ne pas céder aux manipulations d’individus mal intentionnés.

Je voudrais rappeler que c’est par le dialogue et la concertation que nous trouverons une issue aux problèmes du monde scolaire.

Sur cette base, je voudrais exhorter tout particulièrement  tous les élèves à surseoir aux manifestations de rue souvent infiltrés par des personnes qui se livrent à des actes de vandalisme.

J’invite les parents d’élèves à tout mettre en œuvre pour exhorter leurs enfants au calme et à la retenu car c’est dans la sérénité et la quiétude que l’année scolaire connaitra un dénouement heureux et sera profitable à tous.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.

L’aéroport de Lomé teste une alternative au GPS

Tech & Web

Un nouveau  système de positionnement par satellite baptisé ‘Galileo’ sera déployé d’ici 2020 dans les aéroports africains.