Enseignants submergés

05/02/2009
Enseignants submergés

Les enseignants membres de la Fédération des syndicats de l'enseignement du Togo (Fesen) ont l'intention de se mettre en grève jeudi pour dénoncer les conditions de travail et de salaires dans le primaire et le secondaire. Ils reprochent également au gouvernement l'absence de mesures d'accompagnement pour les fonctionnaires de l'éducation nationale confrontés à l'afflux de nouveaux élèves.

Depuis l'introduction au Togo de la gratuité de l'école dans le pré-scolaire et le primaire, le nombre d'élèves aurait augmenté respectivement de 54% e de 12%Pour la Fesen, le corps enseignant ne peut plus faire face. Il faut davantage de personnel et de moyens financiers pour faire face à la nouvelle démographie scolaire.

Le ministère des Enseignements primaires et secondaires a publié un communiqué mercredi invitant les membres de la Fesen à surseoir à leur mot d'ordre de grève.

Le communiqué indique que le paiement des primes de déplacement des directeurs a commencé mercredi sur toute l'étendue du territoire.

Par ailleurs le ministère assure de la création d'un cadre de concertation et de dialogue pour faire face aux revendications du corps enseignant.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Une voiture solaire assemblée au Togo

Environnement

Les industriels n’ont pas attendu la signature par le Togo de l’Accord de Paris pour se lancer dans le secteur des véhicules propres.