Enseignants submergés

05/02/2009
Enseignants submergés

Les enseignants membres de la Fédération des syndicats de l'enseignement du Togo (Fesen) ont l'intention de se mettre en grève jeudi pour dénoncer les conditions de travail et de salaires dans le primaire et le secondaire. Ils reprochent également au gouvernement l'absence de mesures d'accompagnement pour les fonctionnaires de l'éducation nationale confrontés à l'afflux de nouveaux élèves.

Depuis l'introduction au Togo de la gratuité de l'école dans le pré-scolaire et le primaire, le nombre d'élèves aurait augmenté respectivement de 54% e de 12%Pour la Fesen, le corps enseignant ne peut plus faire face. Il faut davantage de personnel et de moyens financiers pour faire face à la nouvelle démographie scolaire.

Le ministère des Enseignements primaires et secondaires a publié un communiqué mercredi invitant les membres de la Fesen à surseoir à leur mot d'ordre de grève.

Le communiqué indique que le paiement des primes de déplacement des directeurs a commencé mercredi sur toute l'étendue du territoire.

Par ailleurs le ministère assure de la création d'un cadre de concertation et de dialogue pour faire face aux revendications du corps enseignant.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !