Enseignants submergés

05/02/2009
Enseignants submergés

Les enseignants membres de la Fédération des syndicats de l'enseignement du Togo (Fesen) ont l'intention de se mettre en grève jeudi pour dénoncer les conditions de travail et de salaires dans le primaire et le secondaire. Ils reprochent également au gouvernement l'absence de mesures d'accompagnement pour les fonctionnaires de l'éducation nationale confrontés à l'afflux de nouveaux élèves.

Depuis l'introduction au Togo de la gratuité de l'école dans le pré-scolaire et le primaire, le nombre d'élèves aurait augmenté respectivement de 54% e de 12%Pour la Fesen, le corps enseignant ne peut plus faire face. Il faut davantage de personnel et de moyens financiers pour faire face à la nouvelle démographie scolaire.

Le ministère des Enseignements primaires et secondaires a publié un communiqué mercredi invitant les membres de la Fesen à surseoir à leur mot d'ordre de grève.

Le communiqué indique que le paiement des primes de déplacement des directeurs a commencé mercredi sur toute l'étendue du territoire.

Par ailleurs le ministère assure de la création d'un cadre de concertation et de dialogue pour faire face aux revendications du corps enseignant.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.