Enseignement supérieur : l'approche régionale de la Banque mondiale

03/05/2016
Enseignement supérieur : l'approche régionale de la Banque mondiale

Joëlle Businger

La représentante de la Banque mondiale au Togo,  et Octave Nicoué Broohm, le ministre de l’Enseignement supérieur ont officialisé mardi à Lomé le lancement du Centre d’excellence régional sur les sciences aviaires (CERSA), financé par la BM à hauteur de 4 milliards de Fcfa.

Le CERSA est un projet phare présenté par l’Université de Lomé et retenu au cours d’une compétition sous régionale lancée par l’institution.

Le centre est ouvert à tous les pays de la sous-région et vise à promouvoir la spécialisation en master et doctorat en sciences aviaires.

La première promotion comprend une trentaine d’étudiants du Togo, du Bénin, de Gambie, du Tchad, en cycle master et doctoral pour suivre une formation en production avicole, sécurité sanitaire, biotechnologie et génétique avicole.

‘Le choix d’une approche régionale constitue pour la Banque mondiale le meilleur moyen d’assurer l’excellence dans l’enseignement supérieur en Afrique dans la mesure où elle permettra une spécialisation régionale, une concentration sur l’élite du corps enseignant universitaire et contribuera à la diffusion des connaissances avec un bon rapport coût/efficacité’, a souligné Mme Businger.

La convention de financement avait été signée en juin 2015 entre la BM et les autorités togolaises.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.