Evoluer vers des formations qualifiantes

04/02/2016
Evoluer vers des formations qualifiantes

40.000 étudiants sont inscrits dans les universités privées

Les premières assises de l’enseignement supérieur privé se déroulent depuis ce matin à Lomé. Le gouvernement a souhaité leur tenue afin de donner aux universités et établissements privés les moyens de gagner en qualité et en dynamisme.

Selon le Conseil des établissements privés d’enseignement supérieur (CEPES), 40.000 étudiants sont inscrits, contre un peu plus de 60.000 dans les deux universités publiques (Lomé et Kara).

Pour le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Octave Nicoué Broohm, il est nécessaire de coordonner les dynamiques d’excellence afin de permettre au public et au privé de parler le même langage et d’évoluer ensemble vers des formations qualifiantes et adaptées au marché du travail. Son maître-mot, la complémentarité.

Le ministère étudie les moyens d’aider les établissements reconnus par l’Etat via des subventions, un appui technique et un régime fiscal particulier.

M. Broohm a annoncé à l’ouverture des travaux un prochain projet de loi destiné à réguler le secteur.

55 universités privées sont reconnues par l’Etat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vous écoutez Radio Cédéao

Cédéao

L'organisation régionale va se doter d'un station de radio diffusant sur toute l'Afrique de l'Ouest.

Le nouveau code pénal fait bonne impression

Justice

Le Garde des Sceaux, Pius Agbétomey, a réceptionné mardi 2000 exemplaires du nouveau code pénal, don de l'UE.

Un nouveau rôle pour Djimon Hounsou

Culture

L'acteur Djimon Hounsou a été reçu par Faure Gnassingbé. Ils n'ont pas parlé filmograpgie, mais promotion du cinéma au Togo.

Clémence des juges

Justice

La justice a décidé de remettre en liberté une vingtaine de personnes interpellés et condamnés pour des actes de violence lors des récentes manifestations.