Evoluer vers des formations qualifiantes

04/02/2016
Evoluer vers des formations qualifiantes

40.000 étudiants sont inscrits dans les universités privées

Les premières assises de l’enseignement supérieur privé se déroulent depuis ce matin à Lomé. Le gouvernement a souhaité leur tenue afin de donner aux universités et établissements privés les moyens de gagner en qualité et en dynamisme.

Selon le Conseil des établissements privés d’enseignement supérieur (CEPES), 40.000 étudiants sont inscrits, contre un peu plus de 60.000 dans les deux universités publiques (Lomé et Kara).

Pour le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Octave Nicoué Broohm, il est nécessaire de coordonner les dynamiques d’excellence afin de permettre au public et au privé de parler le même langage et d’évoluer ensemble vers des formations qualifiantes et adaptées au marché du travail. Son maître-mot, la complémentarité.

Le ministère étudie les moyens d’aider les établissements reconnus par l’Etat via des subventions, un appui technique et un régime fiscal particulier.

M. Broohm a annoncé à l’ouverture des travaux un prochain projet de loi destiné à réguler le secteur.

55 universités privées sont reconnues par l’Etat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca fait mal !

Sport

Ecrasée par le Sénégal (6-0), jeudi, l’équipe féminine des Eperviers a vécu encore pire samedi.

Deux matchs avancés samedi

Sport

En match avancé samedi à Lomé As Togo-Port a battu Maranatha par 1 but contre 0. De son côté, Sémassi s’est imposée face à Asko (2-1).

Inauguration d'une usine pharmaceutique

Santé

Faure Gnassingbé a inauguré vendredi une usine pharmaceutique à Avéta (25km de Lomé). 

Dégringolade

Sport

Un classement qui ne va pas faire plaisir aux dirigeants de la Fédération togolaise de football.