Evoluer vers des formations qualifiantes

04/02/2016
Evoluer vers des formations qualifiantes

40.000 étudiants sont inscrits dans les universités privées

Les premières assises de l’enseignement supérieur privé se déroulent depuis ce matin à Lomé. Le gouvernement a souhaité leur tenue afin de donner aux universités et établissements privés les moyens de gagner en qualité et en dynamisme.

Selon le Conseil des établissements privés d’enseignement supérieur (CEPES), 40.000 étudiants sont inscrits, contre un peu plus de 60.000 dans les deux universités publiques (Lomé et Kara).

Pour le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Octave Nicoué Broohm, il est nécessaire de coordonner les dynamiques d’excellence afin de permettre au public et au privé de parler le même langage et d’évoluer ensemble vers des formations qualifiantes et adaptées au marché du travail. Son maître-mot, la complémentarité.

Le ministère étudie les moyens d’aider les établissements reconnus par l’Etat via des subventions, un appui technique et un régime fiscal particulier.

M. Broohm a annoncé à l’ouverture des travaux un prochain projet de loi destiné à réguler le secteur.

55 universités privées sont reconnues par l’Etat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.