Faciliter l’accès des jeunes femmes aux études supérieures

21/07/2011
Faciliter l’accès des jeunes femmes aux études supérieures

Le protocole de financement du projet « Accès et maintien des jeunes filles dans l’enseignement supérieur à Lomé » soutenu par le Fonds social de développement de l’ambassade de France au Togo a été signé jeudi au Centre culturel français par François A. Galley, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Isabelle Adolé, présidente de l’association « Femmes Togolaises pour la Promotion de la science et de la sechnologie » (FTPS&T) et Frédéric Merlet, conseiller de coopération et d’Action Culturelle (SCAC) à l’Ambassade de France. Montant du projet: 61 500 000 Fcfa, dont 41.500.000 F accordés par le SCAC.

Face au constat de la faible proportion des femmes inscrites dans l’enseignement supérieur, ce projet, porté par la FTPS&T, vise à favoriser l’accès et le maintien des filles à l’Université de Lomé, ainsi que l’augmentation de leur taux de réussite aux examens, souligne le communiqué officiel. 

Différentes actions seront mises en œuvre par la FTPS&T, dont des aides financières et un encadrement pédagogique 

Depuis le début de l’année, 7 projets ont été lancés dans le cadre du Fonds Social de Développement de l’Ambassade de France au Togo, représentant un financement total de plus de 244 000 000 Francs CFA.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.