Filières du futur

16/03/2013
Filières du futur

Le Forum national de la coopération universitaire s’achève samedi. Pendant deux jours, étudiants, enseignants, experts, responsables d’établissements d’enseignement public et privé ont discuté des moyens de proposer une formation adaptée aux secteurs qui recrutent. Car au bout de plusieurs années d’études, les jeunes espèrent trouver un job et ne pas galérer des années à la recherche d’un hypothétique emploi.

Pour le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Nicoué Broohm, ce forum n’est pas la panacée, mais il contribue à tracer les pistes d’une éducation qui colle aux réalités du terrain.

Republicoftogo.com : Quel est l’intérêt d’un tel forum ?

Nicoué Broohm : Les universités publiques du Togo, l’enseignement supérieur en général se sont engagés dans un vaste processus de réformes visant à mettre en phase les formations  avec le monde du travail. L’accent est mis cette année sur les métiers du présent et de l’avenir. Il s’agit donc de faire en sorte que les formations qui sont données soient en adéquation avec monde actuel. Les réformes concernent les curricula de formation, l’accompagnement et l’encadrement et tout ce qu’il faut pour arriver à des programmes d’excellence.

Republicoftogo.com : Ce forum peut-il contribuer à faire baisser le chômage chez les jeunes diplômés ?

Nicoué Broohm : Il participe aux différents mécanismes mis en place pour faire en sorte que  la courbe du taux de chômage soit inversée. Les jeunes doivent être informés à travers ce genre d’initiative sur les questions d’orientation et de formation. Il faut donner aux étudiants les éléments pratiques afin de leur permettre de mieux s’orienter dans les différentes formations qui leur permettront d’être utiles à notre société.

Republicoftogo.com : Ce genre d’initiative ne peut pas aboutir qu’à la condition que le calme règne sur les campus. Cela n’a pas toujours été le cas

Nicoué Broohm : Les étudiants en sont conscients. La sérénité est indispensable à la connaissance. Je pense que le message a été entendu.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.