Fin du mouvement de protestation des enseignants

15/12/2011
Fin du mouvement de protestation des enseignants

Le gouvernement et l’Union des syndicats de l’éducation du Togo (USET) sont parvenus jeudi soir à un accord. Les cours reprendront dès vendredi et 4 jours de rattrapage seront organisés. 

Les autorités se sont engagées à  déplafonner les salaires et à ne prendre aucune sanction financière contre les grévistes.

 Voici les termes de l’accord signé entre l’USET et le gouvernement

A la suite de la réunion tenue ce jeudi entre les représentants du gouvernement et le bureau exécutif de l’union des syndicats de l’éducation du Togo (USET), il a été convenu ce qui suit :

1-    L’USET s’engage à rattraper au cours du mois de janvier 2012 de façon visible et évaluative les cours non-faits durant les récentes journées de grèves. Le principe de rattrapage de ces cours est limité à quatre jours pour l’année académique 2011-2012.

2-    Le gouvernement prenant acte de l’engagement de l’USET à rattraper les cours non-faits les 05 et 06 puis les 14, 15 et 16 décembre 2011 décident de ne faire aucun prélèvement sur les traitements mensuels des grévistes.

3-    Les deux parties s’engagent à privilégier le dialogue, la concertation en vue de trouver les solutions aux autres problèmes en suspend.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.