Formation et débouchés

15/05/2017
Formation et débouchés

Georges Aïdam

L’enseignement technique tel qu’il est dispensé aujourd’hui au Togo ne garantit pas une insertion sur le marché du travail.  

Aveu de Georges Aïdam, le ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, à l’occasion de l’introduction d’un nouveau programme de formation professionnelle.

‘La  formation technique est au cœur de nouvel agenda pour le développement. Les jeunes sont de plus en plus nombreux à avoir accès à l’éducation, mais les débouchés restent souvent a problème’, a-t-il concédé.

Le programme de renforcement des capacités pour une éducation durable (CapED), lancé lundi, bénéficie du soutien de l’UNESCO et a justement comme principal objectif de fournir un enseignement adapté au marché du travail.

Onze centres publics de formation technique et professionnelle ont été créés mais, c’est insuffisant face à une demande exponentielle des étudiants et ce sont les instituts privés de formation qui restent largement majoritaire avec un enseignement pas toujours à la hauteur.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.