Galley met les points sur les "i"

08/12/2011
Galley met les points sur les "i"

Des troubles sont survenus dans la nuit de mercredi à jeudi à l’université de Kara (Nord du Togo). Des étudiants mécontents des nouvelles dispositions concernant l’octroi des bourses et de l’interpellation de leur meneur surnommé « Guillaume Soro » s’en sont pris à des commerces, à des habitations et à des véhicules dont certains ont été brûlés.

Le préfet, Kadja Abaloundjam, a été séquestré pendant plusieurs heures sur le campus.

Les étudiants interpellés par la police ont rapidement été relâchés. 

"Nous avons pris des dispositions, tout va rentrer dans l'ordre progressivement" a déclaré le président de l'université, Tchagbele Palanwo.

Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, François Galley, a marqué son étonnement face aux nouvelles revendications des étudiants. 

"Tout ce qui a été décidé par le gouvernement l'a été de commun accord avec les représentants des étudiants des deux universités", a-t-il déclaré à republicoftogo.com.

Il a tenu à préciser que le décret du gouvernement ne supprimait pas l'allocation de secours aux étudiants de première année, l’une des revendications formulées par les protestataires.

"L'aide est aussi accordée aux étudiants de première année ayant une mention ou dont la situation sociale est précaire", a précisé M. Galley.

"Il n'y a nulle part au monde où les bourses et aides sont accordées à la totalité des étudiants; tout se fait en fonction des capacités budgétaires de l'Etat", a conclut François Galley.

Certains professeurs avaient annoncé, plus tôt dans la journée, une fermeture provisoire de l’université de Kara, mais il n’en est rien.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.