Grogne à l’INJS

19/03/2012
Grogne à l’INJS

Les étudiants de l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS) du Togo exigent de meilleures conditions d’étude et accusent les 3 ministères de tutelle de ne pas respecter leurs engagements.

Cet institut, situé près du stade de Kégué à Lomé, forme les professeurs d’éducation physique et des conseillers pédagogiques.

Les étudiants ont décidé de boycotter les cours et réclament le paiement de bourses et leur rattachement à l’Université de Lomé.

« Nous souhaitons qu’on nous rattache à l’Université de Lomé afin qu’après notre licence, nous puissions continuer en master et doctorat », explique Olivier Kombaté, le représentant des étudiants.

«Les manifestations vont se poursuivre tous les jours jusqu'à obtenir satisfaction. Nous allons observer un sit-in devant les locaux des ministères du Développement à la base, de l’Enseignement supérieur et des Sports», ajoute-t-il.

L’institut accueille chaque année près de 400 étudiants.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.