Grogne à l’INJS

19/03/2012
Grogne à l’INJS

Les étudiants de l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS) du Togo exigent de meilleures conditions d’étude et accusent les 3 ministères de tutelle de ne pas respecter leurs engagements.

Cet institut, situé près du stade de Kégué à Lomé, forme les professeurs d’éducation physique et des conseillers pédagogiques.

Les étudiants ont décidé de boycotter les cours et réclament le paiement de bourses et leur rattachement à l’Université de Lomé.

« Nous souhaitons qu’on nous rattache à l’Université de Lomé afin qu’après notre licence, nous puissions continuer en master et doctorat », explique Olivier Kombaté, le représentant des étudiants.

«Les manifestations vont se poursuivre tous les jours jusqu'à obtenir satisfaction. Nous allons observer un sit-in devant les locaux des ministères du Développement à la base, de l’Enseignement supérieur et des Sports», ajoute-t-il.

L’institut accueille chaque année près de 400 étudiants.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés.