Instituteurs : avant le recrutement, la formation

20/12/2012
Instituteurs : avant le recrutement, la formation

Les épreuves du Concours de l’Ecole nationale d’instituteurs (ENI) ont débuté mardi au Togo. 14.000 candidats espèrent décrocher une formation, puis un poste d’enseignant. Le gouvernement entend renforcer le nombre d’instituteurs ; un processus qui s’intègre dans un vaste programme de modernisation du système éducatif.

En milieu rural, notamment, le sureffectif dans le primaire handicape l’apprentissage. Il est donc urgent de recruter de nouveaux professeurs.

De nouvelles écoles d’instituteurs sont en construction à Niamtougou (région de Kara), à Sotouboua (région Centrale) et à Adéta (région des Plateaux) en plus de celles de Notsè et d’Atakpamé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.

Monter en puissance sur la répression

Coopération

Francopol, le réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise à Lomé une rencontre sur la lutte contre la violence faite aux femmes.

L’UEMOA déclare forfait

Sport

En raison de problèmes liés à l’organisation, la 7e édition du tournoi de l’UEMOA, prévue du 22 au 29 novembre à Lomé, a été reportée à une date ultérieure.

Un projet essentiel dans la lutte contre Ebola

Santé

Le manque d’accès à un système de santé de qualité, en particulier à un diagnostic et à des services de laboratoire de qualité, entrave les efforts de l’Afrique de l’Ouest.