Instituteurs : avant le recrutement, la formation

20/12/2012
Instituteurs : avant le recrutement, la formation

Les épreuves du Concours de l’Ecole nationale d’instituteurs (ENI) ont débuté mardi au Togo. 14.000 candidats espèrent décrocher une formation, puis un poste d’enseignant. Le gouvernement entend renforcer le nombre d’instituteurs ; un processus qui s’intègre dans un vaste programme de modernisation du système éducatif.

En milieu rural, notamment, le sureffectif dans le primaire handicape l’apprentissage. Il est donc urgent de recruter de nouveaux professeurs.

De nouvelles écoles d’instituteurs sont en construction à Niamtougou (région de Kara), à Sotouboua (région Centrale) et à Adéta (région des Plateaux) en plus de celles de Notsè et d’Atakpamé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.