Instruire les femmes pour épanouir le Togo

07/07/2012
Instruire les femmes pour épanouir le Togo

54 jeunes filles, élèves du primaire et du secondaire, ont reçu samedi à Tchamba (région centrale) le prix "Samata Adjawé", décerné par l'association française Luciol'Envol.

Les bénéficiaires se sont vus ainsi remettre des fournitures scolaires, de l’argent et des ordinateurs qui bénéficieront à la collectivité. 

"La problématique du genre est loin d'être seulement une question de grammaire telle que nous l'apprenons à l'école, il s'agit d'une condition qui se révèle aujourd'hui sine qua non pour le développement du Togo ", a déclaré la ministre de la Promotion féminine, Henriette Kouévi Amédjogbé, qui assistait à la cérémonie.

Le président de l'association, le professeur Tchibara Aledjeredi, a souligné que cette initiative avait pour objectif de promouvoir l'éducation des femmes et de leur donner toutes les chances de s'épanouir dans leur vie professionnelle ». 

Créée en 2007, Luciol'Envol a contribué par son action à faire augmenter substantiellement le taux de scolarisation des jeunes filles dans la préfecture de Tchamba, une région à majorité musulman où la femme n’est, a priori, pas destinée à étudier.

Le site de l’association

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.