Instruire les femmes pour épanouir le Togo

07/07/2012
Instruire les femmes pour épanouir le Togo

54 jeunes filles, élèves du primaire et du secondaire, ont reçu samedi à Tchamba (région centrale) le prix "Samata Adjawé", décerné par l'association française Luciol'Envol.

Les bénéficiaires se sont vus ainsi remettre des fournitures scolaires, de l’argent et des ordinateurs qui bénéficieront à la collectivité. 

"La problématique du genre est loin d'être seulement une question de grammaire telle que nous l'apprenons à l'école, il s'agit d'une condition qui se révèle aujourd'hui sine qua non pour le développement du Togo ", a déclaré la ministre de la Promotion féminine, Henriette Kouévi Amédjogbé, qui assistait à la cérémonie.

Le président de l'association, le professeur Tchibara Aledjeredi, a souligné que cette initiative avait pour objectif de promouvoir l'éducation des femmes et de leur donner toutes les chances de s'épanouir dans leur vie professionnelle ». 

Créée en 2007, Luciol'Envol a contribué par son action à faire augmenter substantiellement le taux de scolarisation des jeunes filles dans la préfecture de Tchamba, une région à majorité musulman où la femme n’est, a priori, pas destinée à étudier.

Le site de l’association

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La bonne volonté ne suffit pas

Santé

Pendant deux jours, les responsables de l’Organisation ouest africaine de la santé (OOAS) se concertent à Lomé pour élaborer un plan stratégique. 

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.