Instruire les femmes pour épanouir le Togo

07/07/2012
Instruire les femmes pour épanouir le Togo

54 jeunes filles, élèves du primaire et du secondaire, ont reçu samedi à Tchamba (région centrale) le prix "Samata Adjawé", décerné par l'association française Luciol'Envol.

Les bénéficiaires se sont vus ainsi remettre des fournitures scolaires, de l’argent et des ordinateurs qui bénéficieront à la collectivité. 

"La problématique du genre est loin d'être seulement une question de grammaire telle que nous l'apprenons à l'école, il s'agit d'une condition qui se révèle aujourd'hui sine qua non pour le développement du Togo ", a déclaré la ministre de la Promotion féminine, Henriette Kouévi Amédjogbé, qui assistait à la cérémonie.

Le président de l'association, le professeur Tchibara Aledjeredi, a souligné que cette initiative avait pour objectif de promouvoir l'éducation des femmes et de leur donner toutes les chances de s'épanouir dans leur vie professionnelle ». 

Créée en 2007, Luciol'Envol a contribué par son action à faire augmenter substantiellement le taux de scolarisation des jeunes filles dans la préfecture de Tchamba, une région à majorité musulman où la femme n’est, a priori, pas destinée à étudier.

Le site de l’association

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.