Instruire les femmes pour épanouir le Togo

07/07/2012
Instruire les femmes pour épanouir le Togo

54 jeunes filles, élèves du primaire et du secondaire, ont reçu samedi à Tchamba (région centrale) le prix "Samata Adjawé", décerné par l'association française Luciol'Envol.

Les bénéficiaires se sont vus ainsi remettre des fournitures scolaires, de l’argent et des ordinateurs qui bénéficieront à la collectivité. 

"La problématique du genre est loin d'être seulement une question de grammaire telle que nous l'apprenons à l'école, il s'agit d'une condition qui se révèle aujourd'hui sine qua non pour le développement du Togo ", a déclaré la ministre de la Promotion féminine, Henriette Kouévi Amédjogbé, qui assistait à la cérémonie.

Le président de l'association, le professeur Tchibara Aledjeredi, a souligné que cette initiative avait pour objectif de promouvoir l'éducation des femmes et de leur donner toutes les chances de s'épanouir dans leur vie professionnelle ». 

Créée en 2007, Luciol'Envol a contribué par son action à faire augmenter substantiellement le taux de scolarisation des jeunes filles dans la préfecture de Tchamba, une région à majorité musulman où la femme n’est, a priori, pas destinée à étudier.

Le site de l’association

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné.