Instrument de savoir et de coopération

27/01/2015
Instrument de savoir et de coopération

Marc Fonbaustier entouré des membres du gouvernement mardi lors de la cérémonie

L’ambassadeur de France au Togo, Marc Fonbaustier et les ministres des Enseignements primaire et secondaire, Florent Maganawé, des Sports, Angèle Amouzou-Djaké et de la Communication, Germaine Kouméalo Anaté ont posé mardi la première pierre du nouveau lycée français situé près du consulat de France.

M. Fonbaustier a souligné l’étroite relation entre les deux pays et la vocation de cet établissement scolaire d’être un instrument de rapprochement, de savoir et de coopération.

L’actuel lycée est victime de son succès et doit s’agrandir. Les futures installations pourront accueillir 1.100 élèves.

Le lycée français est un lieu de rencontre, de partage, de confluence, dans la paix et le respect mutuel. C’est un carrefour d’idées, un producteur de civilisation. Telle est sa vocation. Telle est sa valeur. Telle est l’essence du message de la France aux Togolais et à vous tous les expatriés qui sont au Togo : Vous êtes les bienvenus, quelle que soit votre race, votre langue, votre nationalité, votre religion’, é déclaré le diplomate. 

Le lycée français de Lomé accueille 50% d’élèves de nationalité française, 25% d’étrangers et 25% de Togolais.

Informations complémentaires

Discours Marc Fonbaustier .pdf 47,47 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.