Instrument de savoir et de coopération

27/01/2015
Instrument de savoir et de coopération

Marc Fonbaustier entouré des membres du gouvernement mardi lors de la cérémonie

L’ambassadeur de France au Togo, Marc Fonbaustier et les ministres des Enseignements primaire et secondaire, Florent Maganawé, des Sports, Angèle Amouzou-Djaké et de la Communication, Germaine Kouméalo Anaté ont posé mardi la première pierre du nouveau lycée français situé près du consulat de France.

M. Fonbaustier a souligné l’étroite relation entre les deux pays et la vocation de cet établissement scolaire d’être un instrument de rapprochement, de savoir et de coopération.

L’actuel lycée est victime de son succès et doit s’agrandir. Les futures installations pourront accueillir 1.100 élèves.

Le lycée français est un lieu de rencontre, de partage, de confluence, dans la paix et le respect mutuel. C’est un carrefour d’idées, un producteur de civilisation. Telle est sa vocation. Telle est sa valeur. Telle est l’essence du message de la France aux Togolais et à vous tous les expatriés qui sont au Togo : Vous êtes les bienvenus, quelle que soit votre race, votre langue, votre nationalité, votre religion’, é déclaré le diplomate. 

Le lycée français de Lomé accueille 50% d’élèves de nationalité française, 25% d’étrangers et 25% de Togolais.

Informations complémentaires

Discours Marc Fonbaustier .pdf 47,47 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.