Interpellation de cinq membres d’un syndicat étudiant

15/06/2011
Interpellation de cinq membres d’un syndicat étudiant

Dans un communiqué rendu public mercredi, le gouvernement a annoncé l’interpellation de 5 membres du MEET, dont son principal dirigeant, Adou Séibou, après des violences et des actes de vandalisme survenus sur le campus de l’université de Lomé (UL).
Le MEET (Mouvement pour l'épanouissement de l'étudiant togolais) est un petit syndicat étudiant dont les membres s’étaient déjà illustrés fin mai dans des affrontements avec la police, ce qui avait provqué la fermeture provisoire de l’UL.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.