Intimidation

20/01/2016
Intimidation

Menaces sur les étudiants

Le MEET (Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant togolais), une organisation estudiantine, a annoncé mercredi une grève de 48h pour exiger l’amélioration des conditions de travail à l’université de Lomé.

Minoritaire sur le campus, le MEET demande un meilleur service de bus, l’électrification d’une partie des voies extérieures et l’augmentation des allocations de secours et des bourses. Le gouvernement déboursera 7 milliards de Fcfa en 2016. 

Fidèles à leurs pratiques d’intimidation, les militants de cette organisation ont chassé les étudiants des amphis et des salles de cours à coup de bâtons

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.