Intimidation

20/01/2016
Intimidation

Menaces sur les étudiants

Le MEET (Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant togolais), une organisation estudiantine, a annoncé mercredi une grève de 48h pour exiger l’amélioration des conditions de travail à l’université de Lomé.

Minoritaire sur le campus, le MEET demande un meilleur service de bus, l’électrification d’une partie des voies extérieures et l’augmentation des allocations de secours et des bourses. Le gouvernement déboursera 7 milliards de Fcfa en 2016. 

Fidèles à leurs pratiques d’intimidation, les militants de cette organisation ont chassé les étudiants des amphis et des salles de cours à coup de bâtons

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.