Intimidation

20/01/2016
Intimidation

Menaces sur les étudiants

Le MEET (Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant togolais), une organisation estudiantine, a annoncé mercredi une grève de 48h pour exiger l’amélioration des conditions de travail à l’université de Lomé.

Minoritaire sur le campus, le MEET demande un meilleur service de bus, l’électrification d’une partie des voies extérieures et l’augmentation des allocations de secours et des bourses. Le gouvernement déboursera 7 milliards de Fcfa en 2016. 

Fidèles à leurs pratiques d’intimidation, les militants de cette organisation ont chassé les étudiants des amphis et des salles de cours à coup de bâtons

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.