L’Afrique de l’éducation se retrouve à Lomé

08/04/2011
L’Afrique de l’éducation se retrouve à Lomé

Lomé abritera à partir de lundi un sommet de l'Union africaine (UA) consacré à la problématique de l'enseignement en Afrique.
De nombreuses délégations africaines sont attendues. Jean Ping, le président de la Commission de l’UA, devrait être présent.
« 53 pays seront représentés par leur ministre de l’Education et un conseil économique et social de l'ONU se tiendra dans la foulée », a précisé Bernadette Essozimna Leguezim-Balouki (photo), la ministre des Enseignements primaire, secondaire et de l’Alphabétisation :

Republicoftogo.com: Sur quoi vont porter exactement les discussions ?
Bernadette Essozimna Leguezim-Balouki : Essentiellement sur la problématique de l'enseignement en Afrique. Dès le lundi, une première réunion sera consacrée à l'enseignement des matières scientifiques dans les collèges et lycées.
De maniére générale, L'objectif du sommet est de réfléchir aux problèmes liés à l'enseignement dans nos pays. Nous voulons un enseignement compétitif et efficace qui permet de former des têtes bien faites.
Une fois la réflexion achevée, il appartiendra à chaque pays de trouver la stratégie la mieux adaptée. En ce qui concerne le Togo, nous avons déjà élaboré un plan de revue des programmes de l'enseignement dans le primaire et le secondaire. Une partie du chemin est donc déjà fait.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Un nouveau monde

Tech & Web

Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, est l’invitée jeudi des Thursday’s Private Afterwork (TPA), 

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.