L’Australie s’engage en faveur de l’éducation

09/12/2011
L’Australie s’engage en faveur de l’éducation

L’Australie s’est engagée à verser une contribution de 270 millions de dollars au Partenariat Mondial pour l’Éducation (PME) pour la période 2012-2015.Ce partenariat offre à des millions d’enfants des pays les plus pauvres de la planète, dont l’Afrique, la possibilité d’être scolarisés.

Le Partenariat Mondial pour l’Éducation est soutenu, notamment,  par le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l’UNICEF, l’UNESCO et la Banque Mondiale. 

Vingt-sept pays africains ont adhéré dont le Togo, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Libéria, le Mali, le Sénégal et la Sierra Léone.

Billy Williams (photo), le Haut Commissaire australien au Ghana, s’est félicité que son pays soit un l’un des principaux donateurs du projet.

"L’éducation permet non seulement à l’individu de se doter de compétences nécessaires pour construire son propre avenir, mais elle contribue également à la croissance économique et favorise la bonne gouvernance et la stabilité", a-t-il déclaré vendredi.

Créé en 2002, le Partenariat mondial pour l’éducation rassemble 46 pays en développement et plus de 30 organismes bilatéraux, régionaux et internationaux, ainsi que des banques de développement, des entreprises du secteur privé, des enseignants et des groupes locaux et mondiaux de la société civile.

Site

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).

Lutter efficacement contre le cancer

Santé

Le Togo ambitionne de se doter d’un institut de cancérologie. Pour y parvenir, il a besoin d’argent et de compétences.