L’USET doit corriger sa copie

05/11/2013
L’USET doit corriger sa copie

L’Union des syndicats de l’éducation du Togo (USET), à l’origine d’une grève de 3 jours, proteste contre la décision des autorités de fermer les établissements scolaires par mesure de précaution. Une réaction pour le moins cocasse. Pourquoi, en effet, laisser les écoles ouvertes si les professeurs sont absents au risque de voir les élèves échapper à toute surveillance.

Dans une déclaration alambiquée faite mardi, Ferdinand Akéta Abalo (photo), l’un des responsables syndicaux, a expliqué que ‘dès qu’une réouverture sera prononcée ce sera avec une solution et on retournera à l’école pour voir comment rattraper ce qui est perdu pour sauver l’année’.

M. Abalo n’est pas sans ignorer que l’année scolaire vient de débuter. Il n’y a donc rien à ‘sauver’. Ce dirigeant syndical doit également éviter d’inverser les responsabilités. C’est bien l’USET, avec cette grève de 3 jours, qui a vidé les établissements de leurs professeurs et non le gouvernement.

Les syndicats ont déjà obtenu satisfaction sur la plupart de leurs revendications, mais ils exigent de l’Etat le paiement de nouvelles primes estimés à 26 milliards de Fcfa ; impossible à satisfaire compte tenu des contraintes budgétaires du Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.