L’analphabétisme n’est pas une fatalité

06/09/2016
L’analphabétisme n’est pas une fatalité

Réduire le taux de 50% d’ici 8 ans

Le taux d’analphabétisme chez les 15-44 ans est de 43,3% au Togo, soit 977.000 personnes dont 2/3 de femmes (données de 2010).

Des chiffres communiqués par Tchabinandi Yentchare-Kolani, la ministre de l'Action Sociale, de la Promotion de la femme et de l'Alphabétisation.

‘Malgré les efforts menés, certains défis restent encore d’actualité. Il s’agit du nombre élevé d’analphabètes à la fois chez les adultes et les enfants non scolarisés ou déscolarisés. Il faut absolument trouver des réponses urgentes’, a-t-elle déclaré mardi à 48h de la Journée internationale de l’alphabétisation.

Des programmes ont été lancés en direction des plus jeunes (9-14 ans), la cible la plus facile à atteindre, et des tranches plus âgées.

Pour la ministre, il n’y a pas 36 solutions, l’éradication de l’analphabétisme est incontournable si le Togo veut atteindre l’émergence d’ici 2030.

Le gouvernement va renforcer son action pour réduire le taux de 50% d’ici 8 ans.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.