L’analphabétisme n’est pas une fatalité

06/09/2016
L’analphabétisme n’est pas une fatalité

Réduire le taux de 50% d’ici 8 ans

Le taux d’analphabétisme chez les 15-44 ans est de 43,3% au Togo, soit 977.000 personnes dont 2/3 de femmes (données de 2010).

Des chiffres communiqués par Tchabinandi Yentchare-Kolani, la ministre de l'Action Sociale, de la Promotion de la femme et de l'Alphabétisation.

‘Malgré les efforts menés, certains défis restent encore d’actualité. Il s’agit du nombre élevé d’analphabètes à la fois chez les adultes et les enfants non scolarisés ou déscolarisés. Il faut absolument trouver des réponses urgentes’, a-t-elle déclaré mardi à 48h de la Journée internationale de l’alphabétisation.

Des programmes ont été lancés en direction des plus jeunes (9-14 ans), la cible la plus facile à atteindre, et des tranches plus âgées.

Pour la ministre, il n’y a pas 36 solutions, l’éradication de l’analphabétisme est incontournable si le Togo veut atteindre l’émergence d’ici 2030.

Le gouvernement va renforcer son action pour réduire le taux de 50% d’ici 8 ans.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.