L’analphabétisme n’est pas une fatalité

06/09/2016
L’analphabétisme n’est pas une fatalité

Réduire le taux de 50% d’ici 8 ans

Le taux d’analphabétisme chez les 15-44 ans est de 43,3% au Togo, soit 977.000 personnes dont 2/3 de femmes (données de 2010).

Des chiffres communiqués par Tchabinandi Yentchare-Kolani, la ministre de l'Action Sociale, de la Promotion de la femme et de l'Alphabétisation.

‘Malgré les efforts menés, certains défis restent encore d’actualité. Il s’agit du nombre élevé d’analphabètes à la fois chez les adultes et les enfants non scolarisés ou déscolarisés. Il faut absolument trouver des réponses urgentes’, a-t-elle déclaré mardi à 48h de la Journée internationale de l’alphabétisation.

Des programmes ont été lancés en direction des plus jeunes (9-14 ans), la cible la plus facile à atteindre, et des tranches plus âgées.

Pour la ministre, il n’y a pas 36 solutions, l’éradication de l’analphabétisme est incontournable si le Togo veut atteindre l’émergence d’ici 2030.

Le gouvernement va renforcer son action pour réduire le taux de 50% d’ici 8 ans.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Pendant les Evala, la roue tourne

Sport

Coup d’envoi mardi du Grand Prix de la Kozah, une course cycliste qui mènera le peloton de Lomé à Kara (Nord du Togo).

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.

Le PM à New-York pour faire le point sur les ODD

Développement

Komi Selom Klassou participe depuis lundi à New York à la session ministérielle du Forum politique de haut niveau sur les ODD.

Action décentralisée

Coopération

Nicolas Berlanga-Martinez, l’ambassadeur de l’Union européenne, a débuté une tournée d’adieu à quelques semaines de son départ de Lomé.