L'enjeu de la mobilité

29/09/2017
L'enjeu de la mobilité

D'un pays à l'autre, les diplômes ne sont pas ou peu reconnus

La Cédéao ne cesse de parler d’union et d’intégration. Dans la réalité, on en est encore très loin.

Il suffit de prendre l’exemple des diplômes universitaires. Un étudiant togolais aura le plus grand mal a obtenir une reconnaissance ou une équivalence en Côte d’Ivoire, au Sénégal ou au Mali.

Les ministres de l’Enseignement supérieur de la Cédéao (Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest, 15 pays), tentent depuis vendredi à Lomé de parvenir à un cadre harmonisé.  

‘Nos Etats sont engagés dans un processus de modernisation et d’intégration. L’éducation doit faire partie intégrante du projet’, explique Octave Nicoué Broohm, le ministre togolais de l’enseignement supérieur.

La Cédéao devra surmonter un certain nombre de difficultés liées au niveau des universités des pays membres. Certains établissements considèrent à tort ou à raison, qu’une formation est plus qualifiante dans un pays que dans un autre, d’ou la difficulté d’octroyer des reconnaissances automatiques.

Un accord de l’organisation pourrait faciliter la mobilité des diplômés à la recherche d’un emploi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.