L’heure de vérité

04/06/2013
L’heure de vérité

Près de 49.000 candidats planchent depuis mardi matin sur les épreuves écrites de Français du BAC 1 de l’enseignement général et technique. Tout se passe sans problèmes en dépit des menaces de boycott émanant de certains syndicats ; les examinateurs sont à leur poste.

«Les élèves sont là, ils sont en salle et les épreuves se déroulent normalement », a indiqué le ministre des Enseignements primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Solitoki Esso, au terme d’une tournée de plusieurs centres d’examen à Lomé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !