L’université Félix Houphouët-Boigny forme l'administration de demain

19/06/2018
L’université Félix Houphouët-Boigny forme l'administration de demain

Alexandre Clovis Assemien

Le programme de formation en gestion de la politique Economique (GPE) de l’université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan forme chaque année des centaines d’Africains francophones.

46 Togolais ont déjà participé au programme de troisième cycle au terme duquel ils ont reçu le diplôme des hautes études en gestion de la politique économique (DESS HE-GPE).

Une formation de haut niveau dont les diplômés sont de véritables experts au service du développement économique. Le parcours universitaire entend répondre à des besoins spécifiques de formation exprimés par les administrations publiques africaines. 

Le programme GPE se veut un incubateur de compétences.

Des responsables de l’université Félix Houphouët-Boigny viennent de séjourner à Lomé pour développer les partenariats avec l’administration togolaise.

‘Le renforcement des capacité est la priorité pour toutes les administrations. Nous pensons offrir un cadre idéal de formation. Le diplôme, comme les cycles courts sont des instruments en faveur du développement’, a confié Alexandre Clovis Assemien, chef de la délégation. 

Le Programme GPE-Abidjan, était jadis financé par la Banque mondiale. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Ses animateurs souhaitent lever des fonds directement auprès des Etats africains.

Le coût de la formation s’élève pour un an à 9,6 millions de Fcfa. 

Des bourses sont accordées à certains candidats. Pour les autres, les frais sont pris en charge par les Etats ou des organisations publiques.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.