L’université ne doit plus être une fabrique à chômeurs

08/04/2011
L’université ne doit plus être une fabrique à chômeurs

60.000 visiteurs sont attendus au 1er Forum national de coopération universitaire qui se déroulera sur le campus de l’Université de Lomé (UL) du 13 au 15 avril prochain.
Cette initiative a été lancée par des établissements d’enseignement supérieur en coopération avec la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT), le Patronat, les ambassades des Etats-Unis, de France et la délégation de l’Union européenne à Lomé.
Pour le professeur Ayité Akouété, président du comité d’organisation, les universités ne doivent plus être des fabriques à chômeurs.
«Le Forum entend mettre en valeur les résultats de la recherche universitaire, à discuter des offres de formation, d’emploi et de métiers, à discuter des besoins des collectivités locales en matière de formation et de recherche, à informer les étudiants et les enseignants chercheurs sur les opportunités de bourses d’études ou de recherches offertes par les partenaires de coopération», a-t-il indiqué.
Si les étudiants sont les premiers intéressés par ce Forum, les élèves de Terminale sont également concernés puisque des conseils d’orientation leur seront fournis.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.