La direction de l'enseignement confessionnel souhaite la reprise des cours

21/03/2012
La direction de l'enseignement confessionnel souhaite la reprise des cours

Les enseignants des écoles confessionnelles privées sont en grève depuis plusieurs jours pour réclamer un alignement des salaires sur ceux de la fonction publique

Un mouvement d’humeur qui a des conséquences fâcheuses sur le déroulement du programme scolaire.

Aussi, la direction de l’Enseignement confessionnel a demandé à ses professeurs de reprendre le travail.

Elle précise que les écoles privées fonctionnent avec l’aide de l’Etat, mais surtout des parents qui payent une grande partie des frais de scolarité. 

"Bien que le collectif des syndicats n'ai ni accepté ni rejeté en bloc l'invitation à la reprise des activités pédagogiques, la direction nationale de l'enseignement confessionnel (catholique et protestante) face aux risques clairement signifiés au collectif (…) demandent impérativement à tous leurs enseignants du préscolaire, du primaire et du secondaire, ainsi qu'aux personnels de l'administration de reprendre les cours dès lecture de ce communiqué",  indique le communiqué.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Soutien de la Croix Rouge suisse

Coopération

La Croix Rouge suisse a fait un don de 55 millions de Fcfa à son équivalent togolais afin de mener des campagnes de sensibilisation sur le virus Ebola.

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.

Monter en puissance sur la répression

Coopération

Francopol, le réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise à Lomé une rencontre sur la lutte contre la violence faite aux femmes.

L’UEMOA déclare forfait

Sport

En raison de problèmes liés à l’organisation, la 7e édition du tournoi de l’UEMOA, prévue du 22 au 29 novembre à Lomé, a été reportée à une date ultérieure.