La direction de l'enseignement confessionnel souhaite la reprise des cours

21/03/2012
La direction de l'enseignement confessionnel souhaite la reprise des cours

Les enseignants des écoles confessionnelles privées sont en grève depuis plusieurs jours pour réclamer un alignement des salaires sur ceux de la fonction publique

Un mouvement d’humeur qui a des conséquences fâcheuses sur le déroulement du programme scolaire.

Aussi, la direction de l’Enseignement confessionnel a demandé à ses professeurs de reprendre le travail.

Elle précise que les écoles privées fonctionnent avec l’aide de l’Etat, mais surtout des parents qui payent une grande partie des frais de scolarité. 

"Bien que le collectif des syndicats n'ai ni accepté ni rejeté en bloc l'invitation à la reprise des activités pédagogiques, la direction nationale de l'enseignement confessionnel (catholique et protestante) face aux risques clairement signifiés au collectif (…) demandent impérativement à tous leurs enseignants du préscolaire, du primaire et du secondaire, ainsi qu'aux personnels de l'administration de reprendre les cours dès lecture de ce communiqué",  indique le communiqué.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.