La direction de l'enseignement confessionnel souhaite la reprise des cours

21/03/2012
La direction de l'enseignement confessionnel souhaite la reprise des cours

Les enseignants des écoles confessionnelles privées sont en grève depuis plusieurs jours pour réclamer un alignement des salaires sur ceux de la fonction publique

Un mouvement d’humeur qui a des conséquences fâcheuses sur le déroulement du programme scolaire.

Aussi, la direction de l’Enseignement confessionnel a demandé à ses professeurs de reprendre le travail.

Elle précise que les écoles privées fonctionnent avec l’aide de l’Etat, mais surtout des parents qui payent une grande partie des frais de scolarité. 

"Bien que le collectif des syndicats n'ai ni accepté ni rejeté en bloc l'invitation à la reprise des activités pédagogiques, la direction nationale de l'enseignement confessionnel (catholique et protestante) face aux risques clairement signifiés au collectif (…) demandent impérativement à tous leurs enseignants du préscolaire, du primaire et du secondaire, ainsi qu'aux personnels de l'administration de reprendre les cours dès lecture de ce communiqué",  indique le communiqué.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.