La place des élèves n'est pas dans les rues !

15/03/2018
La place des élèves n'est pas dans les rues !

Certains élèves sont manipulés

Vivement encouragés par certains enseignants en grève, des élèves sortent dans les rues pour ériger de mini barricades, perturber le trafic automobile et tenter de créer du chahut dans les écoles privées environnantes. 

Une situation que dénonce jeudi la Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN).

‘Une solution sera trouvée à la crise qui secoue le monde éducatif. En attendant, la place des élèves n’est pas dans la rue. Qu’ils restent à l’école ou qu’ils retournent chez eux si les cours ne sont pas assurés’, a déclaré Kossi Amétékou, l’un des responsables de la Fédération.

Dans des établissements en grève, certains professeurs n’hésitent pas à utiliser les jeunes pour mettre la pression sur le ministère de l’Education. Les manifestations de jeunes élèves sont très rarement spontanées. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.