La place des élèves n'est pas dans les rues !

15/03/2018
La place des élèves n'est pas dans les rues !

Certains élèves sont manipulés

Vivement encouragés par certains enseignants en grève, des élèves sortent dans les rues pour ériger de mini barricades, perturber le trafic automobile et tenter de créer du chahut dans les écoles privées environnantes. 

Une situation que dénonce jeudi la Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN).

‘Une solution sera trouvée à la crise qui secoue le monde éducatif. En attendant, la place des élèves n’est pas dans la rue. Qu’ils restent à l’école ou qu’ils retournent chez eux si les cours ne sont pas assurés’, a déclaré Kossi Amétékou, l’un des responsables de la Fédération.

Dans des établissements en grève, certains professeurs n’hésitent pas à utiliser les jeunes pour mettre la pression sur le ministère de l’Education. Les manifestations de jeunes élèves sont très rarement spontanées. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.