La prudence est de rigueur

01/09/2014
La prudence est de rigueur

Des écoles privées parfois douteuses

A l’approche de la rentrée universitaire, les établissements privés redoublent d’imagination pour attirer les candidats. Une véritable débauche de publicité. Campagnes sur les chaînes de télévision et à la radio, affichage massif dans les rues de Lomé. 

Problème, le message est souvent mensonger ou volontairement incomplet. Les universités privées vantent les conditions de travail, les connexions internet haut débit et les débouchés sans trop donner de détails sur les filières et la qualité de l’enseignement.

Un bel écrin pour un contenu parfois décevant.

Nicoué Broohm, le ministre de l’Enseignement supérieur a mis en garde lundi les responsables de ces établissements : les publicités concernant ne peuvent comporter des renseignements de nature en induire en erreur les étudiants sur le niveau de la formation, les conditions dans lesquelles elle est dispensée, et les diplômes délivrés.

Toute publicité mensongère sera passible de sanctions, a-t-il prévenu.

Une liste exhaustive des établissements agréés par l’Etat sera publié prochainement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.