Le MEET désavoué

03/07/2012
Le MEET désavoué

Si le MEET (mouvement pour l'épanouissement de l'étudiant togolais) continue d'affirmer que le gouvernement n’a pas tenu ses engagements, d’autres organisations estudiantines ne sont pas du même avis.

L’Union libre des étudiants et élèves du Togo et de la diaspora (ULEETOD) se déclare satisfaite de la mise en œuvre des accords tripartites signés en début d’année. Pour son président, Kofi Apékou Edi, 80% des demandes ont été réalisées. Il évoque, notamment, la livraison de 15 nouveaux bus pour le transport des étudiants, l’installation de forages sur les deux campus, la construction en cours d’un bloc polyvalent de 2250 places et d’un amphithéâtre de 1500 places au campus nord, l’installation d’un réseau Wi Fi sur les campus de Lomé et sur celui de Kara et le paiement des primes d’équipement des allocations de secours et des bourses.

L’ULEETOD s’en prend directement au MEET qu’il accuse d’entretenir « le désordre, l’anarchie, les actes de vandalisme et la tentative de résurgence d’un climat de crise au sein du milieu universitaire ». Cette association invite les étudiants à ne pas transformer les universités en arène politique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.