Le MEET désavoué

03/07/2012
Le MEET désavoué

Si le MEET (mouvement pour l'épanouissement de l'étudiant togolais) continue d'affirmer que le gouvernement n’a pas tenu ses engagements, d’autres organisations estudiantines ne sont pas du même avis.

L’Union libre des étudiants et élèves du Togo et de la diaspora (ULEETOD) se déclare satisfaite de la mise en œuvre des accords tripartites signés en début d’année. Pour son président, Kofi Apékou Edi, 80% des demandes ont été réalisées. Il évoque, notamment, la livraison de 15 nouveaux bus pour le transport des étudiants, l’installation de forages sur les deux campus, la construction en cours d’un bloc polyvalent de 2250 places et d’un amphithéâtre de 1500 places au campus nord, l’installation d’un réseau Wi Fi sur les campus de Lomé et sur celui de Kara et le paiement des primes d’équipement des allocations de secours et des bourses.

L’ULEETOD s’en prend directement au MEET qu’il accuse d’entretenir « le désordre, l’anarchie, les actes de vandalisme et la tentative de résurgence d’un climat de crise au sein du milieu universitaire ». Cette association invite les étudiants à ne pas transformer les universités en arène politique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.