Le MEET désavoué

03/07/2012
Le MEET désavoué

Si le MEET (mouvement pour l'épanouissement de l'étudiant togolais) continue d'affirmer que le gouvernement n’a pas tenu ses engagements, d’autres organisations estudiantines ne sont pas du même avis.

L’Union libre des étudiants et élèves du Togo et de la diaspora (ULEETOD) se déclare satisfaite de la mise en œuvre des accords tripartites signés en début d’année. Pour son président, Kofi Apékou Edi, 80% des demandes ont été réalisées. Il évoque, notamment, la livraison de 15 nouveaux bus pour le transport des étudiants, l’installation de forages sur les deux campus, la construction en cours d’un bloc polyvalent de 2250 places et d’un amphithéâtre de 1500 places au campus nord, l’installation d’un réseau Wi Fi sur les campus de Lomé et sur celui de Kara et le paiement des primes d’équipement des allocations de secours et des bourses.

L’ULEETOD s’en prend directement au MEET qu’il accuse d’entretenir « le désordre, l’anarchie, les actes de vandalisme et la tentative de résurgence d’un climat de crise au sein du milieu universitaire ». Cette association invite les étudiants à ne pas transformer les universités en arène politique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.