Le Togo bientôt bilingue ?

05/10/2011
 Le Togo bientôt bilingue ?

Les pays membres de la ZACOP (Zone d’Alliance et de Co-Prospérité qui regroupe le Bénin, le Ghana, le Nigéria et le Togo) souhaitent rendre obligatoire l’enseignement du français et de l’anglais dès le primaire.

Une réunion des experts de l’enseignement de ces pays se tient mercredi à Lomé avec 

« L’éducation multilingue est un facteur de développement, de coopération, de compréhension et de paix », souligne Essowédéou Agba, secrétaire général adjoint (togolais) de la Zacop.

Selon lui, mobilité linguistique est corrélative d’une intégration socioéconomique réussie, et peut ouvrir la porte de l’emploi et de l’intégration.

Au Togo, qui a un voisin anglophone, le Ghana, la pratique de l’Anglais est encore peu répandue ; les populations riveraines préfèrent utiliser les langues verniculaires.

La ZACOP se veut un laboratoire de ce que pourrait être un jour l'intégration africaine. Sa mission est d'assurer un développement et une croissance économique partagés par tous les pays membres. Cela passe, notamment, par la libre circulation des biens, des personnes, des capitaux, des services et une harmonisation des politiques fiscales, monétaires et d'investissement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !