Le Togo bientôt bilingue ?

05/10/2011
 Le Togo bientôt bilingue ?

Les pays membres de la ZACOP (Zone d’Alliance et de Co-Prospérité qui regroupe le Bénin, le Ghana, le Nigéria et le Togo) souhaitent rendre obligatoire l’enseignement du français et de l’anglais dès le primaire.

Une réunion des experts de l’enseignement de ces pays se tient mercredi à Lomé avec 

« L’éducation multilingue est un facteur de développement, de coopération, de compréhension et de paix », souligne Essowédéou Agba, secrétaire général adjoint (togolais) de la Zacop.

Selon lui, mobilité linguistique est corrélative d’une intégration socioéconomique réussie, et peut ouvrir la porte de l’emploi et de l’intégration.

Au Togo, qui a un voisin anglophone, le Ghana, la pratique de l’Anglais est encore peu répandue ; les populations riveraines préfèrent utiliser les langues verniculaires.

La ZACOP se veut un laboratoire de ce que pourrait être un jour l'intégration africaine. Sa mission est d'assurer un développement et une croissance économique partagés par tous les pays membres. Cela passe, notamment, par la libre circulation des biens, des personnes, des capitaux, des services et une harmonisation des politiques fiscales, monétaires et d'investissement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Koroki détrône Sémassi

Sport

Koroki a pris la tête du classement à l’issue de la 13e journée du championnat de D1.

Répondre aux défis de l'Afrique de l'Ouest

Cédéao

La 17e session extraordinaire du conseil des ministres de la Cédéao s’est achevée samedi soir à Lomé.

Jody Olsen n'est pas une inconnue à Lomé

Coopération

Jody Olsen a été nommé début janvier directrice générale des Peace Corps, les volontaires du Corps de la paix.

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.