Le Togo bientôt bilingue ?

05/10/2011
 Le Togo bientôt bilingue ?

Les pays membres de la ZACOP (Zone d’Alliance et de Co-Prospérité qui regroupe le Bénin, le Ghana, le Nigéria et le Togo) souhaitent rendre obligatoire l’enseignement du français et de l’anglais dès le primaire.

Une réunion des experts de l’enseignement de ces pays se tient mercredi à Lomé avec 

« L’éducation multilingue est un facteur de développement, de coopération, de compréhension et de paix », souligne Essowédéou Agba, secrétaire général adjoint (togolais) de la Zacop.

Selon lui, mobilité linguistique est corrélative d’une intégration socioéconomique réussie, et peut ouvrir la porte de l’emploi et de l’intégration.

Au Togo, qui a un voisin anglophone, le Ghana, la pratique de l’Anglais est encore peu répandue ; les populations riveraines préfèrent utiliser les langues verniculaires.

La ZACOP se veut un laboratoire de ce que pourrait être un jour l'intégration africaine. Sa mission est d'assurer un développement et une croissance économique partagés par tous les pays membres. Cela passe, notamment, par la libre circulation des biens, des personnes, des capitaux, des services et une harmonisation des politiques fiscales, monétaires et d'investissement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.