Le bon cursus

13/09/2012
Le bon cursus

Des experts de l’Unesco sont à Lomé pour aider le corps enseignant des deux universités du pays à apporter les derniers correctifs aux curricula.

Les universités du Togo expérimentent depuis 3 ans le système LMD (Licence-Master-Doctorat), mais sa mise en œuvre s’avère laborieuse. Les programmes doivent être réaménagés et bénéficier de davantage de souplesse.

Parmi les pistes envisagées, une subdivision en semestres et non plus en année, la création d’unités d’enseignement, des passerelles pour permettre aux étudiants de choisir des matières supplémentaires et l’harmonisation des programmes entre l’université de Lomé et celle de Kara.

Cette réorganisation devrait permettre d’adapter l’enseignement aux besoins réels du marché du travail.

Ces réformes sont considérées comme l’ultime étape permettant au Togo de se conformer aux normes internationales du LMD en vigueur dans la plupart des universités africaines.

Pour le professeur Toyi Assih, en charge de ce dossier, les résultats des travaux apporteront enfin une réponse aux incompréhensions entre les différents acteurs des universités dans l’application du système.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.