Le calme est revenu sur le campus de l’université de Lomé

21/01/2016
Le calme est revenu sur le campus de l’université de Lomé

Des étudiants menacés et sous contrainte

Les forces de l’ordre sont intervenues ce matin sur le campus de l’université de Lomé pour mettre fin aux actions d’intimidation et aux violences menées par le MEET, un groupement d’étudiants.

Comme ils l’avaient fait la veille, ces agitateurs ont parcouru les salles de classe et les amphis pour contraindre leurs camarades à observer 48h de grève et pour les déloger manu militari.

A la demande de la présidence de l’université, la police s’est déployée pour ramener le calme.

Le MEET a décrété une grève de deux jours pour obtenir satisfaction sur un certain nombre de revendications comme l’électrification complète du campus et l’augmentation des allocations pour les bourses.

Cette organisation, sans culture démocratique, tente de susciter l’adhésion des étudiants par la force. Une technique qui ne marche pas.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.