Le chantage systématique à la grève est incompréhensible

13/03/2018
Le chantage systématique à la grève est incompréhensible

Aucun égard pour les élèves

Une nouvelle grève de 72h dans l’enseignement public a débuté mardi à l’appel de la  Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET).

Les enseignants déplorent l’absence de signature d’un protocole d’accord qui devait intervenir le 9 mars. Un document qui porte sur la revalorisation des salaires et la question des primes

L’année scolaire, depuis la rentrée en octobre 2017, est fortement perturbée par des arrêts de travail quasi-hebdomadaires.

Un situation qui devient extrêmement préoccupante pour les élèves comme pour les parents qui redoutent de se retrouver face à une année blanche.

D’autant plus regrettable que des pourparlers se déroulent entre le ministère de tutelle et les syndicats. Mieux, le Premier ministre a mis en place en début d’année un groupe de travail chargé de répondre aux demandes des enseignants du primaire et du secondaire.

Dans ce contexte, le chantage systématique à la grève est incompréhensible et irresponsable.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer.