Le chantage systématique à la grève est incompréhensible

13/03/2018
Le chantage systématique à la grève est incompréhensible

Aucun égard pour les élèves

Une nouvelle grève de 72h dans l’enseignement public a débuté mardi à l’appel de la  Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET).

Les enseignants déplorent l’absence de signature d’un protocole d’accord qui devait intervenir le 9 mars. Un document qui porte sur la revalorisation des salaires et la question des primes

L’année scolaire, depuis la rentrée en octobre 2017, est fortement perturbée par des arrêts de travail quasi-hebdomadaires.

Un situation qui devient extrêmement préoccupante pour les élèves comme pour les parents qui redoutent de se retrouver face à une année blanche.

D’autant plus regrettable que des pourparlers se déroulent entre le ministère de tutelle et les syndicats. Mieux, le Premier ministre a mis en place en début d’année un groupe de travail chargé de répondre aux demandes des enseignants du primaire et du secondaire.

Dans ce contexte, le chantage systématique à la grève est incompréhensible et irresponsable.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Stimuler les investissements dans les infrastructures

Développement

Abidjan accueille pendant deux jours une table ronde régionale sur la gouvernance et les outils dans le domaine des infrastructures. 

Gestion externe des hôpitaux publics

Santé

Le Togo s’est lancé dans une politique de gestion externe des hôpitaux publics. L’objectif est de parvenir à meilleure qualité des soins.

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours.