Le corps enseignant doit évoluer avec son temps

13/04/2011
Le corps enseignant doit évoluer avec son temps

Le Premier ministre Gilbert Houngbo a ouvert mercredi à Lomé la conférence panafricaine des ministres de l'Education consacrée cette année à la question de l'enseignant dans la réforme des systèmes éducatifs en Afrique.
"Tous les acteurs du système éducatif sont unanimes pour reconnaître que l'enseignant joue un rôle déterminant dans le processus d’amélioration de la qualité de l'apprentissage ; la qualité ne peut s'obtenir qu'avec un personnel bien formé, bien encadré et suffisamment bien motivé", a déclaré M. Houngbo.
Il a plaidé pour une révision des méthodes de recrutement, de formation et de traitement des enseignants au Togo comme ailleurs en Afrique.
"Le développement des connaissances scientifiques, les transformations du marché du travail, l'expansion démographique, le développement des technologies de l'information et de la communication, l'internationalisation des échanges et l'émergence d'une société du savoir sont autant de facteurs qui nécessitent des réformes quant au mode de recrutement, de formation, de rémunération, de déploiement et de gestion des enseignants", a-t-il encore souligné.
La conférence dure trois jours et rassemble les ministres de l'Education des pays membres de l'Union africaine, des experts et des représentants des organisations onusiennes comme l'Unesco, l'Unicef

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.