Le coup de gueule de Bernadette Leguezim-Balouki

29/07/2010
Le coup de gueule de Bernadette Leguezim-Balouki

La ministre des Enseignements primaire et secondaire, Bernadette Essozimna Leguezim-Balouki (photo), n’est pas contente et tient à le faire savoir.
En effectuant il y a quelques jours une tournée dans la région des Plateaux et dans la région Maritime, elle a découvert que les travaux de construction des établissements scolaires, financés pour plus de 3 milliards de Fcfa par la Banque islamique de développement (BID), avaient été réalisés dans de piètres conditions par l’entreprise GER et toujours pas livrés alors que la réception des bâtiments était prévue pour avril 2010.
" Ce que j'ai vu m'a beaucoup déçu. J’ai remarqué que le travail est très mal fait et je me demande s'il y a eu des contrôles pour s'assurer de la qualité des travaux. Je pense que cela nécessite des sanctions appropriées", a déclaré la ministre.
En chef de chantier, Bernadette Essozimna Leguezim-Balouki dresse un état des lieux peu flatteur : charpente mal conçue et dangereuse, murs lézardés, pas de rampes d’accès pour les élèves handicapés, absence de placards dans les salles de classe. Et celle liste n’est pas exhaustive, précise-t-on dans l’entourage du ministre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.