Le coup de gueule de Bernadette Leguezim-Balouki

29/07/2010
Le coup de gueule de Bernadette Leguezim-Balouki

La ministre des Enseignements primaire et secondaire, Bernadette Essozimna Leguezim-Balouki (photo), n’est pas contente et tient à le faire savoir.
En effectuant il y a quelques jours une tournée dans la région des Plateaux et dans la région Maritime, elle a découvert que les travaux de construction des établissements scolaires, financés pour plus de 3 milliards de Fcfa par la Banque islamique de développement (BID), avaient été réalisés dans de piètres conditions par l’entreprise GER et toujours pas livrés alors que la réception des bâtiments était prévue pour avril 2010.
" Ce que j'ai vu m'a beaucoup déçu. J’ai remarqué que le travail est très mal fait et je me demande s'il y a eu des contrôles pour s'assurer de la qualité des travaux. Je pense que cela nécessite des sanctions appropriées", a déclaré la ministre.
En chef de chantier, Bernadette Essozimna Leguezim-Balouki dresse un état des lieux peu flatteur : charpente mal conçue et dangereuse, murs lézardés, pas de rampes d’accès pour les élèves handicapés, absence de placards dans les salles de classe. Et celle liste n’est pas exhaustive, précise-t-on dans l’entourage du ministre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.